Bacon-Leibniz, Opuscula varia posthuma, philosophica, civilia et theologica, 1658.

Bacon-Leibniz, Opuscula varia posthuma, philosophica, civilia et theologica, 1658.

Rare réunion de deux textes majeurs de Bacon et Leibniz en édition originale.

 « L’édition originale de cet écrit célèbre qui fixa les bases du droit public européen est rare »

(Willems à propos du De Jure de Leibniz).

 Exemplaire conservé dans son vélin du temps.

 De la bibliothèque du philosophe et sociologue allemand Ferdinand Tönnies (1855-1936).

 

 

 

Bacon, Francis. Opuscula varia posthuma, philosophica, civilia et theologica.

Londres, ex officina R. Danielis, 1658.

Suivi de :

Leibniz. De jure suprematus ac legationis principum Germaniae.

1677.

 

In-8 de (18) ff., 216 pp., (8) ff., 245 pp.

Vélin à recouvrement, traces d’attache, titre calligraphié au dos. Reliure de l’époque.

 

158 X 103 mm.

 

Rare et importante réunion des Œuvres de Bacon et du De Jure de Leibniz en édition originale.

Bacon : Lowndes, I, 92 ; Graesse, I, 273 ; J. B. de Vauzelles, II, p.229 ; Gibson Sup., 230b ; Wing, B. 315. Leibniz : Willems, n°1534 ; Ravier, 19 Anm ; Putter, 1, 249 f.

 

I/Bacon:

Edition originale des Opuscula varia posthuma éditée par William Rawley, « the most important disseminator of Bacon’s works and propagator of Bacon’s reputation in the seventeenth century » (Rees, p.LXXIII).

Il s’agit du premier tirage, sans le nom Octavian Pulleyn.

Edition originale de : Historia de sono et auditu, Articuli inquisitionis de metallis et mineralibus, Inquisitio de de magnete, Inquisitio versionibus, Epistola ad Fulgentium, Julii et Augusti Caesaris imagines et de Confessio fidei (il s’agit de la traduction, par Rawley, de la Confession de foi de Bacon, qui ne parut en anglais qu’en 1661.)

 

« Francis Bacon est l’un des génies les plus extraordinaires qui aient paru en aucun siècle.

Montrant partout un esprit supérieur, également étendu, flexible et original, créateur dans plusieurs branches de la philosophie, il fut encore moraliste profond, écrivain énergique et brillant.» (Michaud).

 

« His proposal was:”A total reconstruction of sciences arts and all human knowledge… to extend the power and dominion of the human race… over the universe.”

He held that the executive rather than the legislature should administer the state, as the later could be as tyrannical as the former; his notions for a planned development of science and social organization based on scientifically ascertained facts are still relevant to what has become one of the crucial problems of the twentieth century ». (PMM).

 

« Bacon attempted to change the shape of other men’s mind. He believed that rhetoric, as the force of eloquence and persuasion, could incline the mind towards the pure light of reason. » (J. Pitcher).

 

Bacon avait créé la philosophie expérimentale et influencerait profondément les Encyclopédistes français au XVIIIe siècle.

 

« In terms of conscious power and statesmanlike eloquence he expressed ideas far in advance of his time. » (W. C. Dampier)

 

 

II/Leibniz :

Edition originale du De Jure de Leibniz.

 

« L’édition originale de cet écrit célèbre qui fixa les bases du droit public européen est rare et mérite d’autant plus d’être recherchée qu’elle sort positivement des presses de Daniel Elzevier. 

Les elzeviriographes l’ont omise bien qu’elle figure avec l’astérisque au catalogue de 1681.

Le volume est fort bien exécuté. » (Willems).

 

« In this work, Leibniz argues that German princes have the same right of sovereignty as regards ambassadorial representation as do kings and Italian princes, anticipating the Pan-European federalism that would, in part, result from the Treaty of Utrecht » (McClure, Sunspots and the Sun King, p. 252).

« Quand on commença à traiter de La Paix de Nimègue, il y eut des difficultés sur le cérémonial à l’égard des princes libres de l’Empire qui n’étaient pas électeurs : on ne voulait pas accorder à leurs ministres les mêmes titres et les mêmes traitements qu’à ceux des princes d’Italie, tels que sont les ducs de Modène ou de Mantoue. M. Leibniz publia en leur faveur un livre intitulé « Caesarini Furstenerii, de jure suprematus ac legationis… », qui parut en 1677.

Le faux nom qu’il se donne signifie qu’il était et dans les intérêts de l’Empereur et dans ceux des princes, et qu’en soutenant leur dignité il ne nuisait point à celle de l’Empire… Le livre du faux Caesarinus Furstenerius contient non seulement une infinité de faits remarquables, mais encore quantité de petits faits qui ne regardent que les titres et les cérémonies, assez souvent négligés par les plus savants en histoire… On sent que l’esprit de M. Leibniz prend son envol dès qu’il le peut et s’élève aux vues générales. » (Fontenelle, Eloge de Leibniz).

L'idéal de Leibniz était une société des nations de caractère religieux et spirituel.

 

Exemplaire conservé dans son vélin à recouvrement de l’époque.

 

Provenance: Bibliothèque Ferdinand Tönnies (1855-1936), philosophe et sociologue allemand influencé par Hobbes, Hegel et Marx et célèbre pour son ouvrage intitulé Gemeinschaft und Gesellschaft (1887). Il influencera Max Weber.

 

CONTACT

ADRESSE 1 rue de l’Odéon, 75006 Paris
MOBILE +33 (0) 6 18 08 13 98
TEL +33 (0) 1 42 22 48 09
FAX +33 (0) 1 42 84 09 69
MAIL asourget@hotmail.com
   librairie@ameliesourget.net
 
Plan d’accès

HORAIRES

LUNDI 10h – 13h / 14h – 18h
MARDI 10h – 13h / 14h – 19h
MERCREDI 10h – 19h
JEUDI 10h – 19h
VENDREDI 10h – 13h / 14h – 19h
SAMEDI 10h – 13h / 14h – 18h
 
Visite virtuelle de notre librairie