Bossuet, Instructions sur la version du Nouveau Testament, 1702.

Edition originale de ce traité majeur de Bossuet.


L’exemplaire de Jacques-Bénigne Bossuet (1664-1743), neveu de l’auteur, relié à ses armes.

 

 

boosuet

 

 

Bossuet, Jacques Bénigne. Instructions sur la version du nouveau testament. Imprimée à Trévoux en l’année 1702, avec une ordonnance publiée à Meaux, par Messire Jacques-Bénigne Bossuet, Evesque de Meaux.

Paris, Anisson, 1702.

 

In-12 de (22) ff., 287 pp., (1) p. blche.

Plein maroquin rouge, triple filet doré encadrant les plats, armoiries frappées or au centre, dos à nerfs orné de fleurons dorés, coupes ornées, roulette intérieure dorée, tranches dorées sur marbrures.

Reliure de l’époque.

 

157 X 90 mm.

 

Edition originale de ce traité majeur de Bossuet qui marque l’apogée de son duel avec Richard Simon.

Tchemerzine, I, 890; Rahir, Bibliothèque de l’amateur, 335 ; Catalogue Rahir, IV, n°980 ; Bulletin Morgand et Fatout, n°9107 ; Catalogue Destailleur, n°634 ; J. P. Migne, I, 593 ; H. Margival, Essai sur Richard Simon et la critique biblique au XVIIe siècle, pp.265-284.

 

Dans cet ouvrage, Bossuet s’élève avec force contre Richard Simon, son principal adversaire, qu’il accuse sans détour de témérité, d’aveuglement, d’erreur.

Il importait ici que les fidèles ne fussent séduits par l’érudition de Simon, dont la souplesse et l’artifice pouvaient égarer les esprits faibles, et cela d’autant plus que Simon était loin de respecter l’autorité des Saints Pères.

 

« Lorsque au printemps de 1702, sortit des presses de Mgr le duc du Maine à Trévoux le « Nouveau Testament » traduit en français, R. Simon put croire un instant qu’il touchait au triomphe de ses idées exégétiques.

« Le Nouveau Testament de Trévoux » portait en tête une approbation signée de Bourret, professeur d’Ecriture sainte en Sorbonne. L’approbateur ne se contentait pas d’y louer la fidélité de la version nouvelle ; il adhérait expressément aux principes de critique simonienne.

Bossuet vit le danger : avec une ardeur que les années, bien loin de l’éteindre, semblaient véritablement accroître, il entreprit de combattre et d’anéantir, cette fois au grand jour, l’ennemi que l’exécution sommaire et discrètement expéditive de 1678 n’avait pas pleinement réussi à étouffer.

Ce nouveau duel théologique sembla même rendre des forces au vieil évêque, et ses soixante-quinze ans retrouvèrent, au moment du combat, une ardeur, une agilité, je ne sais quelle allégresse héroïque et batailleuse, bien digne de cet adversaire de choix.  A partir du mois de mars 1702, le Journal de l’abbé Le Dieu répétera à toutes les pages : « Monseigneur travaille contre Simon…il ne cesse de parler de Simon… il veut montrer à tous le poison qui est caché dans les principes de Simon »». (H. Margival).

 

Ordonné prêtre en 1652, archidiacre de Metz jusqu’en 1658, Jacques Bénigne Bossuet fut orienté vers la prédication par Saint Vincent de Paul. Il conquit une grande autorité à paris. Evêque de Condom en 1669, il se vit confier l’année suivante la tâche de précepteur du Dauphin. Nommé évêque de Meaux en 1681, il combattit les protestants et les travaux critiques de Richard Simon.

 

Bel et précieux exemplaire très grand de marges, très pur intérieurement, conservé dans sa reliure en maroquin rouge de l’époque aux armes de Jacques Bénigne Bossuet (1664-1743), neveu du grand prédicateur.

« Jacques Bénigne Bossuet, maître des requêtes et neveu du célèbre orateur devint licencié en théologie, vicaire général de Meaux et abbé de Saint-Lucien de Beauvais à la mort de son oncle en avril 1704 ; il fut nommé évêque de Troyes en mars 1716 mais n’obtint ses bulles qu’en 1718. Il avait hérité de la bibliothèque de son oncle qu’il augmenta considérablement ; comme ce dernier, il ne recherchait que les ouvrages de théologie qui lui étaient nécessaires. » (O. Hermal, pl. 2299).

CONTACT

ADRESSE 1 rue de l’Odéon, 75006 Paris
MOBILE +33 (0) 6 18 08 13 98
TEL +33 (0) 1 42 22 48 09
FAX +33 (0) 1 42 84 09 69
MAIL asourget@hotmail.com
   librairie@ameliesourget.net
 
Plan d’accès

HORAIRES

LUNDI 10h – 13h / 14h – 18h
MARDI 10h – 13h / 14h – 19h
MERCREDI 10h – 19h
JEUDI 10h – 19h
VENDREDI 10h – 13h / 14h – 19h
SAMEDI 10h – 13h / 14h – 18h
 
Visite virtuelle de notre librairie