Montesquieu. De l’Esprit des Loix, 1748.

Montesquieu. De l’Esprit des Loix, 1748.

L’édition originale de « L’Esprit des Lois » mis à l’index le 29 novembre 1751 et condamné par la Sorbonne.
Bel et précieux exemplaire conservé dans sa reliure de l’époque.


Montesquieu, Charles de Secondat baron de. De l’Esprit des Loix. Ou du rapport que les Loix doivent avoir avec la Constitution de chaque Gouvernement, les Mœurs, le Climat, la Religion, le Commerce, &c. à quoi l’Auteur a ajouté Des recherches nouvelles sur les Loix Romaines touchant les Successions, sur les Loix Françoises, et sur les Loix Féodales
Genève, Barrillot & Fils (S.d.), (1748).

               2 in-4 de : I/ (16) ff. chif. À partir de la p. 5, 522 pp ; II/ (2) ff., XVI, 564 pp.
Pleine basane marbrée, dos à nerfs richement orné, pièces de titre en maroquin rouge, coupes ornées de motifs à froid, tranches rouges, qq. ff. roussis. Reliure de l’époque.

              248 X 186 mm.

Rare édition originale de « cet ouvrage capital » (Morgand et Fatout), le livre séminal de la science politique moderne qui fut mis à l’index
et condamné par la Sorbonne.
Tchémerzine, IV, 929 ; Brunet, III, 1859 ; Le Petit, p.496 ; Rahir, La Bibliothèque de l’amateur, 550 ; Goldsmith’s, 8375 ; Kress, 4920 ; Picot, Catalogue Rothschild, 101 ; Bulletin Morgand et Fatout, 8502 et 4197; PMM, 197 ; En français dans le texte, 138.

chef d’œuvre de l’Esprit des Lumières, cet ouvrage  fondateur aussi bien du droit international moderne que des droits de l’homme se situe en exergue de la Constitution américaine et de la Révolution française.

 « La première édition d’un livre de cette importance devra toujours être consultée par les éditeurs de Montesquieu ; d’ailleurs c’est celle à laquelle se rapportent plusieurs critiques de l’Esprit des Lois qui se conservent dans le cabinet des curieux. » (Brunet).

 « Pendant l’impression, de nombreux passages furent modifiés soit par ordre de la censure soit par l’auteur ; il y a donc des cartons aux pages 23-24, 27-28, 39-30, 37-38, 45-46, 47-48, 85-86, 87-88, 185-186, 227-228, 261-262 du tome I et aux pp. 267-268, 273-274, 425-427 et 427-428 du tome II. »

 La parution de cet ouvrage capital marqua une rupture dans l’histoire politique des Lumières : il offrait un contre-modèle, fonde sur l’équilibre des pouvoirs, à la monarchie absolue en vigueur, la minant de l’intérieur – avant que, quinze ans plus tard, Rousseau avec le Contrat social achève l’édifice en renversant la souveraineté.


« Montesquieu  édifie cette analyse des formes de gouvernements pour dégager les lois politiques, économiques, sociales et religieuses qui les régissent. Distinguant, selon les degrés de liberté qu’ils comportent, trois formes de gouvernement, la république, la monarchie et le despotisme, Montesquieu fonde la science politique moderne en analysant la forme de chaque gouvernement pour découvrir les lois propres, c’est-à-dire fondamentales, à chacun, et en déduire les lois positives que chacun de ces gouvernements doit adopter.
Malgré son succès, L’Esprit des Lois, après une longue querelle où intervinrent le fermier général Dupin, les jésuites et les jansénistes, fut mis à l’index le 29 novembre 1751 et condamné par la Sorbonne » (En français dans le texte).

« One of the most remarkable works of the eighteen century. (…) The scheme that emerges of a liberal benevolent monarchy limited by safeguards on individual liberty was to prove immensely influential. (…) [Montesquieu’s] theories underlay the thinking which led up to the Americans and French revolutions, and the United States Constitution in particular is a lasting tribute to the principles he advocated » (PMM).

Le Président Des Brosses écrivait le 20 août 1749 à Loppin de Gémeaux : « Il faut toujours avoir la première édition de ces sortes d’ouvrages. C’est l’original sorti des mains de l’ouvrier ; elle est devenue très chère depuis qu’on en a imprimé d’autres. »

L’édition originale de cette œuvre admirable se rencontre rarement en belle condition d’époque.

Bel et précieux exemplaire, très grand de marges, conservé dans sa reliure en veau de l’époque.

 35 000 €

CONTACT

ADRESSE 1 rue de l’Odéon, 75006 Paris
MOBILE +33 (0) 6 18 08 13 98
TEL +33 (0) 1 42 22 48 09
FAX +33 (0) 1 42 84 09 69
MAIL asourget@hotmail.com
   librairie@ameliesourget.net
 
Plan d’accès

HORAIRES

LUNDI 10h – 13h / 14h – 18h
MARDI 10h – 13h / 14h – 19h
MERCREDI 10h – 19h
JEUDI 10h – 19h
VENDREDI 10h – 13h / 14h – 19h
SAMEDI 10h – 13h / 14h – 18h
 
Visite virtuelle de notre librairie