5 000 Autres devises

CONVERSION DU PRIX DE L’OUVRAGE

(taux de change mis à jour quotidiennement)

fermer

Joyce, James
Protée,
1928.

5, 000 

Catégorie :

Description

Édition originale française de Protée,
le troisième épisode d’Ulysse chef-d’œuvre de James Joyce.

Séduisant exemplaire, très pur,
conservé dans sa brochure d’éditeur, tel que paru.

De l’intelligente bibliothèque du Docteur Lucien Graux, avec ex-libris.


 

Joyce, James. Protée.
Paris, Nrf, 1928.

In-4 de (1) f., 24 pp.
Brochure de l’éditeur, exemplaire non rogné et partiellement non coupé. Brochure de l’époque.

225 x 142 mm.

Édition originale française de Protée, le troisième épisode d’Ulysse, chef-d’œuvre de James Joyce

First edition of Ulysses’ third part in French, James Joyce masterpiece.

En août 1928, la NRF avait offert en avant-première à ses lecteurs la traduction de Protée, l’épisode d’Ulysse où, après le texte d’introduction de Stuart Gilbert, « nous entendons le monologue intérieur d’un poète [Stephen] qui regarde la lente marée submerger le détritus polymorphe de la grève ».

« Tournons-nous vers le Stephen du troisième épisode (Protée), marchant le long de la grève et livrant sa méditation dans un monologue intérieur qui marque l’invention la plus décisive du roman moderne et, comme le dit Edouard Dujardin qui y eut une petite part, son passage à la poésie » (Jean-Jacques Mayoux).

Il est difficile d’imaginer le choc qu’éprouvèrent ceux qui lurent Ulysse pour la première fois.

Miss Anderson, l’ardente éditrice américaine qui publia Ulysse en feuilleton dans la Little Review, avoua avoir pleuré en lisant les premières lignes de Protée, quand Stephen Dedalus marche sur la plage de Sandymount et dit : « Signature de tout ce que je suis appelé à lire ici, frai et varech apportés par la vague, la marée qui monte ».

James Joyce trouva en Valéry Larbaud à la fois un introducteur, un traducteur et un consacrant unique. C’est le nom et le prestige de Larbaud, enthousiasmé par sa lecture des premiers épisodes de Ulysses publiés dans The Little Review, sa proposition de mener à bien, puis de superviser la traduction du livre, qui provoquent d’une part la décision de Sylvia Beach de transformer Shakespeare and Company en maison d’édition à seule fin de publier Ulysses en version originale, et d’autre part la décision d’Adrienne Monnier d’en éditer une traduction française. Bien que sa renommée fut déjà grande dans les milieux littéraires anglo-saxons, Joyce était, au début des années 20, dans l’impossibilité de publier Ulysses. Les numéros de The Little Review où le roman paraissait en épisodes étaient régulièrement saisis et brûlés pour obscénité, jusqu’à ce que le secrétaire de la New York Society for the Prevention of Vice obtienne que la publication en soit définitivement interdite. C’est donc grâce aux instances consacrantes de Paris que Ulysse bénéficie d’une double publication.

Séduisant exemplaire, très pur intérieurement, à l’état de neuf, conserve dans sa brochure d’éditeur, tel que paru.

Precious and appealing copy preserved in its contemporary publisher’s wrappers.

Provenance : de l’intelligente bibliothèque du Docteur Lucien Graux, avec ex-libris.

Aucun exemplaire n’est passé sur le marché public depuis le début des relevés, il y a plus de 35 ans.

Informations complémentaires

Année

Auteur

Siècle

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Protée”

CONTACT

ADRESSE 1 rue de l’Odéon, 75006 Paris
MOBILE +33 (0) 6 18 08 13 98
TEL +33 (0) 1 42 22 48 09
FAX +33 (0) 1 42 84 09 69
MAIL asourget@hotmail.com
   librairie@ameliesourget.net
 
Plan d’accès

HORAIRES

LUNDI 10h – 13h / 14h – 18h
MARDI 10h – 13h / 14h – 19h
MERCREDI 10h – 19h
JEUDI 10h – 19h
VENDREDI 10h – 13h / 14h – 19h
SAMEDI 10h – 13h / 14h – 18h
 
Visite virtuelle de notre librairie