Camus
10 500 Autres devises

CONVERSION DU PRIX DE L’OUVRAGE

(taux de change mis à jour quotidiennement)

fermer

Camus, Albert
L’Exil et le Royaume,
1957.

10, 500 

Catégorie :

Description

Édition originale.

Précieux exemplaire du tirage de tête,
l’un des 45 sur vélin de Hollande Van Gelder
et l’un des 5 exemplaires hors commerce marqués de A à E,
celui-ci lettré C.

Bel exemplaire, non coupé,
conservé dans sa brochure de l’époque, tel que paru.


 

Camus, Albert. L’Exil et le royaume. Nouvelles.
Paris, NRF Gallimard, 1957.

In-12 de 231 pp.,  (3) ff., (1) f. bl.
Brochure de l’éditeur, exemplaire non coupé. Brochure de l’époque.

188 x 120 mm.

Édition originale.
Précieux exemplaire du tirage de tête, l’un des 45 sur vélin de Hollande Van Gelder et l’un des 5 exemplaires hors commerce marqués de A à E, celui-ci lettré C.

C’est en 1954 que Camus entreprend la rédaction de deux premières nouvelles de l’ « Exil et le Royaume », « La Femme adultère » et « Un esprit confus ». La date est d’importance car elle est analysée par l’écrivain lui-même comme « une sorte de charnière de [s]on travail et de [s]a vie ». La publication de « La Peste » a connu un succès immédiat en 1947 ; ont suivi « L’Etat de siège » en 1948, « L’Homme révolté » en 1951 et « L’Eté » en 1954. Camus s’interroge depuis le début de l’année 1954 sur la raison d’un tout récent tarissement de son œuvre et se sent momentanément incapable d’entreprendre les trois grands panneaux de son tryptique : théâtre, essai, roman.

Le recueil est composé de six textes : « La Femme adultère », « Le Renégat », « Les Muets », « L’Hôte », « Jonas » et « La Pierre qui pousse ».
Ces nouvelles vont être pour l’écrivain « autant de gammes, dans le renouvellement des formes ».

Albert Camus les entreprend dans une atmosphère de solitude et d’exil, vivant douloureusement le fait de se sentir prisonnier d’une image inexacte composée de lui par la critique et le public.
Chacune de ces nouvelles sur la solitude et la solidarité témoigne de la force suggestive du réalisme symbolique.

La prière d’insérer de Camus est suffisamment explicite : « Un seul thème, celui de l’exil, est traité de 6 façons différentes, depuis le monologue intérieur jusqu’au récit réaliste. Quant au royaume… il coïncide avec une certaine vie libre et nue que nous avons à retrouver pour renaître enfin. L’exil à sa manière nous en montre les chemins, à la seule condition que nous sachions y refuser en même temps la servitude et la possession ».

Bel exemplaire, non coupé, conservé dans sa brochure de l’époque, tel que paru.

Provenance : Bibliothèque Raoul Simonson (2013, II, n°443), sans ex-libris.

Informations complémentaires

Année

Auteur

Siècle

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “L’Exil et le Royaume”

CONTACT

ADRESSE 1 rue de l’Odéon, 75006 Paris
MOBILE +33 (0) 6 18 08 13 98
TEL +33 (0) 1 42 22 48 09
FAX +33 (0) 1 42 84 09 69
MAIL asourget@hotmail.com
   librairie@ameliesourget.net
 
Plan d’accès

HORAIRES

LUNDI 10h – 13h / 14h – 18h
MARDI 10h – 13h / 14h – 19h
MERCREDI 10h – 19h
JEUDI 10h – 19h
VENDREDI 10h – 13h / 14h – 19h
SAMEDI 10h – 13h / 14h – 18h
 
Visite virtuelle de notre librairie