Chaptal
12 000 Autres devises

CONVERSION DU PRIX DE L’OUVRAGE

(taux de change mis à jour quotidiennement)

fermer

Jean-Antoine, comte de Chaptal
De l’Industrie française,
1819.

12, 000 

Description

Édition originale du premier grand traité industriel et commercial
de la France moderne par Chaptal.

 Le précieux exemplaire de Marie-Louise, épouse de Napoléon.

« Peu d’hommes ont été mieux à même de connaître Napoléon ».


 

Chaptal, Jean-Antoine comte de. De l’industrie française.
Paris, Antoine-Augustin Renouard, 1819.

2 volumes in-8 de : I/XLVIII, 248 pp., (4) pp. et 4 planches dépliantes ;  II/ (2) ff., 462 pp., (3) pp.
Demi-maroquin rouge à grain long, chiffres couronné au centre des plats, dos lisse orné de filets et roulettes dorés, exemplaire non rogné. Reliure de l’époque.

225 x 136 mm.

Rare édition originale du premier grand traité industriel et commercial de la France moderne.

Kress, C.252; Goldsmiths, 22294; Einaudi, 1033 ; En français dans le texte, n°213.

« Ouvrage remarquable » (P. Clément) qui présente l’état de l’économie française à la fin de l’époque napoléonienne et au début de la Restauration.

« Les débuts de Jean-Antoine Chaptal (1756-1832) sont brillants. En 1783, il publie le « Tableau analytique » de son cours de chimie. En 1790, les « Eléments de chimie » paraissent qui sont traduits dans toutes les langues. A ses rôles de professeur et d’écrivain il joint celui d’industriel. Ses découvertes le font connaitre hors des frontières mais il refuse toute proposition préférant exercer ses talents en France » (En français dans le texte).

Après la révolution du 18 Brumaire, il fut appelé au conseil d’Etat, tout récemment institué par le premier consul. Il fut nommé ministre de l’intérieur.
Son action sera décisive pour la modernisation et le développement économique du pays.

« Jamais direction plus utile au bien-être et à la richesse de la France ne fut imprimée à ce ministère. On doit à l’initiative intelligente de Chaptal un grand nombre de mesures importantes : l’établissement des bourses, des Chambres de commerce… ».

« La liste de son activité entre 1800 et 1804 serait trop longue ».

L’Empereur le nomme au Sénat en 1804,  le fait grand-officier de la légion d’honneur et lui donne le titre de comte de Chanteloup. En 1807, Chaptal dédie sa Chimie appliquée aux arts à Napoléon.

Pendant les Cent jours la direction générale du commerce et des manufactures lui est confiée et, en 1819, il entre à la Chambre des Pairs et prend part aux travaux des Commissions consacrées au commerce, à l’industrie et à l’agriculture.

« Mentor de la prime industrie française », « Chaptal est un novateur et le premier à avoir associé chimie et industrie, théorie et pratique » (En français dans le texte). 

« La précision et l’objectivité des bases de son travail représentent un apport décisif dans les études d’économie politique » (J. Pigeire).

Le précieux et émouvant exemplaire de Marie-Louise archiduchesse d’Autriche (1791-1847) relié à son chiffre.

Marie-Louise archiduchesse d’Autriche avait épousé Napoléon Ier en 1810. (O. Hermal, pl. 2654).

« Peu d’hommes ont été mieux à même de connaître Napoléon ». (Bibliothèque Universelle et Revue Suisse, III, p.664).

Informations complémentaires

Année

Auteur

Siècle

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “De l’Industrie française”

CONTACT

ADRESSE 1 rue de l’Odéon, 75006 Paris
MOBILE +33 (0) 6 18 08 13 98
TEL +33 (0) 1 42 22 48 09
FAX +33 (0) 1 42 84 09 69
MAIL asourget@hotmail.com
   librairie@ameliesourget.net
 
Plan d’accès

HORAIRES

LUNDI 10h – 13h / 14h – 18h
MARDI 10h – 13h / 14h – 19h
MERCREDI 10h – 19h
JEUDI 10h – 19h
VENDREDI 10h – 13h / 14h – 19h
SAMEDI 10h – 13h / 14h – 18h
 
Visite virtuelle de notre librairie