Stendhal
13 500 Autres devises

CONVERSION DU PRIX DE L’OUVRAGE

(taux de change mis à jour quotidiennement)

fermer

Stendhal [Henry Beyle dit]
De l’Amour,
1822.

13, 500 

Catégorie :

Description

La très rare édition originale de De l’Amour de Stendhal
conservée dans sa reliure de l’époque.


 

Stendhal [Henry Beyle dit]. De l’Amour ; par l’auteur de l’Histoire de la peinture en Italie et des vies de Haydn, Mozart et Métastase.
Paris, P. Mongie l’aîné, 1822.

2 volumes in-12 de : I/ (2) ff., III pp., 232 pp. ; II/ (2) ff., 330 pp.
Demi-basane à coins, dos lisse orné motifs et filets dorés, pièce de titre en maroquin vert, tranches vertes. Reliure de l’époque.

162 x 101 mm.

Édition originale « rare et très recherchée » (Clouzot) tirée à 150 exemplaires.
Carteret, II, 346-347 ; Clouzot, 256 ; Vicaire, I, 452-453 ; Bibliothèque nationale, Stendhal et l’Europe, 1983, n° 182.

« Ouvrage fort recherché : son titre en est une raison qui, sans dominer les autres, est un fait. Un livre hardi et froidement réaliste qui fuit sensation à l’époque. On sait que les lecteurs furent rares et que les exemplaires passèrent presque tous dans les mains de Bohaire, le successeur de Mongie, qui remit le livre en vente » (Carteret).

Exemplaire de première émission, avant la remise en vente à l’adresse de Bohaire, en 1833.

Stendhal qui, toute sa vie rechercha le bonheur dans l’amour, s’implique personnellement dans ce qu’il estime devoir être son ouvrage principal.

C’est dans ce livre que, pour décrire la naissance et la formation de l’amour, Stendhal a recours à l’image désormais célèbre de la « cristallisation ».

La diffusion fut un échec cuisant. Deux ans après la mise en vente, l’éditeur Mongie rendit compte à l’auteur : « Je n’ai pas vendu quarante exemplaires de ce livre, et je puis dire comme des Poésies sacrées de Pompignan : sacrées elles sont car personne n’y touche ».

Malgré cet échec, Stendhal eut jusqu’à la fin de sa vie une prédilection pour ce livre.

Huit jours avant sa mort, il en composait pour la troisième fois la préface. Il y expose ses croyances les plus intimes et toute une science du bonheur à laquelle il attachait tant d’importance. L’ouvrage a été composé à Milan sous l’influence de sa passion pour Métilde Dembowski, agitatrice libérale qui ne répondit jamais à ses ardeurs. Des livres de son aîné, Baudelaire avait une préférence pour De l’Amour qu’il cite à plusieurs reprises dans son choix de maximes consolantes sur l’amour.

Bel et précieux exemplaire de cette rare originale, sans rousseur, conservé dans sa reliure de l’époque.

Informations complémentaires

Année

Auteur

Siècle

CONTACT

ADRESSE 1 rue de l’Odéon, 75006 Paris
MOBILE +33 (0) 6 18 08 13 98
TEL +33 (0) 1 42 22 48 09
FAX +33 (0) 1 42 84 09 69
MAIL asourget@hotmail.com
   librairie@ameliesourget.net
 
Plan d’accès

HORAIRES

LUNDI 10h – 13h / 14h – 18h
MARDI 10h – 13h / 14h – 19h
MERCREDI 10h – 19h
JEUDI 10h – 19h
VENDREDI 10h – 13h / 14h – 19h
SAMEDI 10h – 13h / 14h – 18h
 
Visite virtuelle de notre librairie