AdamsAdams
4 500 Autres devises

CONVERSION DU PRIX DE L’OUVRAGE

(taux de change mis à jour quotidiennement)

fermer

Adams, John
Défense des constitutions américaines,
1792.

4, 500 

Description

Rare édition originale française de cet ouvrage de John Adams
qui allait influencer le texte de la Constitution des États-Unis et le devenir de la Révolution française.

Bel exemplaire conservé dans sa reliure du temps.


 

Adams, John. Défense des constitutions américaines, ou De la nécessité d’une balance dans les pouvoirs d’un gouvernement libre… Avec des Notes et Observations de M. de la Croix.
Paris, Buisson, 1792.

2 tomes en 2 volumes in-8 de : I/ (2) ff., XXIV et 547 pp. ; II/. (2) ff. et 503 pp.
Veau moucheté, filet à froid encadrant les plats, dos lisses richement ornés de motifs dorés, pièces de titre et de tomaison en maroquin rouge, coupes décorées, tranches jaspées, rousseurs éparses.
Reliure de l’époque.

194 X 124 mm.

Rare édition originale française de cet ouvrage magistral de John Adams qui allait influer sur le texte de la Constitution des États-Unis d’Amérique et le devenir de la Révolution française.
Howes, A60 ; Sabin, 237; DAB I, p.76.

Manque à Leclerc.

« Énorme compilation pour défendre la théorie de la division des pouvoirs » (Fay. Bibliographie des ouvrages français relatifs aux États-Unis 1770-1800. p. 29).

« …il a été fait, imprimé et publié à Londres, par un américain, pour les américains des États Unis, dans le cours des années 1785, 1786, 1787… ». C’est-à-dire à la veille de la Convention de Philadelphie (1787) où fut signée la première véritable Constitution des États Unis, dont les principales dispositions ont été largement influencées par ce livre. Les treize états unis de l’Amérique, qui avaient publiés leurs constitutions respectives dès 1783, n’étaient alors unis que par une simple ligue fédérale. S’appuyant sur les systèmes constitutionnels de tous les états libres anciens et modernes l’auteur prône la triple division du pouvoir, avec un système à deux chambres et met en garde contre l’aristocratie, « ce fléau de tous les peuples de la terre ».

This first French edition was issued at a crucial moment in French History, as the Revolution was moving in a more radical direction. In 1792 the revolutionaries in the French Assembly stripped King Louis XVI of his power and declared him a prisoner of the nation. They called together the « Convention, » initially created to draft a new constitution to replace that of 1791, but eventually becoming a provisional revolutionary government. This work by Adams, explaining and defending the principles of the American Constitution, would have been a timely and popular book indeed.

At the time Adams wrote this work he was serving as the first United States ambassador in England, an uncomfortable position for a recent rebel, but he was ever ready to argue the American point of view. Here he forcibly states the principles on which he perceived the United States to be founded. The book was popular and went through numerous editions in the United States and London. Its issuance as the Federal Constitutional Convention was assembling added to its popularity and resulted in several American reprintings, and according to the DAB, « its timeliness gave it vogue. »

L’ouvrage de John Adams écrit sous forme de lettres, a été traduit en français sur la première édition (Londres 1787-88), avec des retranchements, par Leriget ; la traduction est enrichie de notes et observations par de Lacroix, professeur de droit public.

Figurent notamment dans cet ouvrage au second volume les Articles de la nouvelle Constitution tels qu’ils ont été arrêtés par la Convention fédérale, le 17 septembre 1787.

L’histoire a placé John Adams (1735-1826) au nombre des premiers hommes d’État de son pays. Très tôt il collabore au mouvement d’opposition qui prend forme contre la couronne britannique. En 1774, il prend part à la déclaration solennelle de droits et de principes qui appelle le peuple à la résistance, et ferme au commerce anglais les ports de l’Amérique.

Il se prononce fortement pour l’indépendance, et est l’un des principaux promoteurs de la fameuse résolution du 4 juillet 1776, qui déclare les colonies d’Amérique États libres, souverains et indépendants.

Spécialiste des questions constitutionnelles, il est par la suite un des premiers à proposer plus de force pour le gouvernement central. D’autres hommes, Washington, Hamilton, se joignent à lui, le changement a lieu et amène la constitution de 1788. Washington est élu président et John Adams vice-président en 1789. Second président des Etats Unis de 1797 à 1804, il maintint les grandes lignes de la politique de Washington.

Bel exemplaire conservé dans ses reliures de l’époque.

 

Informations complémentaires

Année

Auteur

Siècle

CONTACT

ADRESSE 1 rue de l’Odéon, 75006 Paris
MOBILE +33 (0) 6 18 08 13 98
TEL +33 (0) 1 42 22 48 09
FAX +33 (0) 1 42 84 09 69
MAIL asourget@hotmail.com
   librairie@ameliesourget.net
 
Plan d’accès

HORAIRES

LUNDI 10h – 13h / 14h – 18h
MARDI 10h – 13h / 14h – 19h
MERCREDI 10h – 19h
JEUDI 10h – 19h
VENDREDI 10h – 13h / 14h – 19h
SAMEDI 10h – 13h / 14h – 18h
 
Visite virtuelle de notre librairie