Diderot
4 500 Autres devises

CONVERSION DU PRIX DE L’OUVRAGE

(taux de change mis à jour quotidiennement)

fermer

Diderot, Denis
O Pai de Familia,
1788.

4, 500 

Catégorie :

Description

Très rare édition originale portugaise d’Un Père de famille,
symbole de l’importation des Lumières françaises
au Portugal au XVIIIème siècle.

Précieux exemplaire
conservé dans son état de parution, en feuilles.


 

Diderot, Denis. O pai de familia, comedia de Diderot.
Lisboa, Na typografia rollandiana, 1788.

30 pp., à l’état de parution, en feuilles, non rognées, non coupées, non reliées, condition d’une grande rareté.

313 x 215 mm.

Très rare édition originale portugaise d’un Père de famille, cette pièce inspirée par l’amour de Diderot pour sa future femme, Mademoiselle Champion.

« Resté veuf, avec deux enfants qu’il affectionne, un père n’en est pas moins coupable des pires maux pour avoir tout sacrifié aux préjugés de son monde. Ayant consenti en effet que son fils Saint-Albin épouse quelque jeune fille pauvre et honnête nommée Sophie, il se déjuge quand il apprend qu’un tel projet mécontente l’oncle richissime de ce dernier. Pour conserver à Saint-Albin l’héritage de l’oncle en question il s’oppose alors à ce mariage qu’il qualifie de mésalliance. Usant de ruse, il obtient de Sophie qu’elle renonce à son amour, Saint-Albin s’apprête à lutter.

Tout comme « Le Fils naturel », ce drame est d’un bout à l’autre l’illustration des théories de l’auteur sur le théâtre ; ce drame de bourgeois dont Diderot est l’inventeur vise à représenter les hommes dans leur état ordinaire et dans leurs sentiments normaux ».

« Le XVIIIe siècle signale la libération de la création nationale du joug espagnol sur le Portugal et l’entrée dans un nouvel ordre culturel orienté vers l’importation des modèles italiens et français.

L’industrie du livre français qui commence à se développer sur le sol national grâce à la venue de plusieurs libraires et imprimeurs français, notamment Chardron, Bertrand, Rolland et Borel, prépare l’éclosion d’une nouvelle sensibilité idéologique, esthétique et politique inspirée de la littérature des Lumières et entame l’avènement de quelques collections vouées à la diffusion des grands succès dramatiques de la scène parisienne.

L’une de ces premières collections, celle du Theatro Estrangeiro, lancée chez Rolland, rattachée à la défense de la morale et à la correction des mœurs, trouve ses modèles dans la traduction de pièces tragiques et comiques françaises afin d’élever le Portugal au niveau des nations les plus cultivées d’Europe.

Les premiers 7 numéros intègrent majoritairement, entre 1787 et 1805, le modèle comique : une tragicomédie (O Cid de Corneille), deux tragédies (Atreo e Thiestes, de Crébillon, Alzira ou os americanos de Voltaire) et quatre comédies (O avarento de Molière, O jogador de Regnard, O pai de família de Diderot, Os dois amigos de Beaumarchais.

C’est dire toute la faveur sur le public et les artistes portugais dont la comédie française bénéficiait à l’époque » (A. C. Santos, Réception de la comédie française au Portugal).

Au siècle des Lumières, Molière, Beaumarchais et Diderot, entre autres, deviennent au Portugal, les premiers modèles de la comédie de caractère et de la comédie sérieuse susceptible de fournir les nouvelles orientations du répertoire comique portugais qu’on voulait éloigné du modèle de la comédie baroque espagnole.

« Au XVIIIème siècle, la puissance que la France exerça sur une grande partie de l’Europe passa par ses libres opinions et ses théories d’amélioration sociale. Partout à cette époque se retrouvent les idées françaises. Elles sont dans l’académie de Berlin, dans la cour de Catherine, dans les conseils de Joseph II. Elles influent sur les gouvernements, elles transforment l’esprit des sociétés. Au Portugal, le marquis de Pombal fait traduire en portugais Voltaire et Diderot ; mais, entouré d’ennemis, établit les plus rigoureuses entraves sur la presse » (M. Villemain).

Précieux exemplaire conservé dans son état de parution, en feuilles, condition d’une grande rareté.

Aucun exemplaire n’est passé sur le marché public international depuis le début des relevés, il y a plus de 35 ans.

Aucun exemplaire n’est répertorié dans les Institutions publiques nationales ; seulement 4 dans les Institutions publiques Internationales : Bibliotheca Nacional de Madrid, Espagne, Leeds University, UK, University of North Carolina at Chapel Hill et Harvard University, USA.

Informations complémentaires

Année

Auteur

Siècle

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “O Pai de Familia”

CONTACT

ADRESSE 1 rue de l’Odéon, 75006 Paris
MOBILE +33 (0) 6 18 08 13 98
TEL +33 (0) 1 42 22 48 09
FAX +33 (0) 1 42 84 09 69
MAIL asourget@hotmail.com
   librairie@ameliesourget.net
 
Plan d’accès

HORAIRES

LUNDI 10h – 13h / 14h – 18h
MARDI 10h – 13h / 14h – 19h
MERCREDI 10h – 19h
JEUDI 10h – 19h
VENDREDI 10h – 13h / 14h – 19h
SAMEDI 10h – 13h / 14h – 18h
 
Visite virtuelle de notre librairie