29 000 Autres devises

CONVERSION DU PRIX DE L’OUVRAGE

(taux de change mis à jour quotidiennement)

fermer

Estienne, Charles
La dissection des parties du corps humain,
1546.

29, 000 

Catégories : ,

Description

Édition originale française
de l’un des plus précieux livres d’anatomie du XVIème siècle,
ornée de 64 gravures sur bois
dont 7 signées de la Croix de Lorraine,
conservée dans sa reliure ancienne.


 

Estienne, Charles. La dissection des parties du corps humain divisée en trois livres, faictz par Charles Estienne docteur en Médecine : avec les figures & declaratiô des incisions, composees par Estienne de la Riviere Chirurgien.
Paris, Simon de Colines, 1546. Avec privilege du Roy.

In-folio de (8) ff., 401 pp. (mal chif. 405), (1) p.
Veau fauve moucheté, dos à nerfs orné de fleurons dorés, tranches mouchetées, titre doublé, mouillures éparses, restaurations à la reliure. Reliure du XVIIème siècle.

356 x 234 mm.

Édition originale française de « La dissection des parties du corps humain » de Charles Estienne, imprimée à Paris par Simon de Colines en 1546, célèbre pour l’intérêt et la beauté de ses gravures d’anatomie.

Brunet, II, 1073 ; Renouard, Colines, p. 412-414 ; Brun, p. 198-199 ; Bernard, Tory, p. 223-226 ; Ohl des Marais, Woeiriot, p. [17] ; Lau, Estienne, p. 56 ; Choulant, Anatomic illustration, p. 152-155 ; Mortimer, Harvard French Books, 213 ; Welcome, I-6077 ; Didot, Essai, col. 91‑96, 166-167.

Absent de Murray.

« Belle édition, la dernière où figure le nom du célèbre imprimeur Simon de Colines » (Brunet).

L’édition latine avait paru l’année précédente, en 1545.

L’illustration comprend 64 très beaux bois à pleine page figurant des planches d’anatomie assez saisissantes de par la position des corps représentés : « le plus curieux dans l’ouvrage de Charles Estienne sont les mini-blocs anatomiques en forme de carré insérés dans une série de nus » (cfr, cat. expo KBR), ces « mini-blocs » rendant la partie anatomique étudiée incongrue par rapport à l’entièreté du corps représenté. Ces parties anatomiques sont dues à Estienne de la Rivière, les figures d’hommes et de femmes ayant été dessinées par Carabaglio d’après Piero del Vaga et Giovanni Battista Rosso.

“ Kellett suggests that the male figures in this series which are clearly corpses supported by trees and masonry may be based on anatomical designs known to have been made by Giovanni Battista Rosso from disinterred bodies from a banal ground at Borgo, the Rosso sketches providing the figure into which the La Rivière dissections could be inserted. E. Weil, concludes that the figures were originally intended for an anatomy for artists and were adapted to Estienne’s purpose by the use of the médical insets. The blocks for these illustrations and some unused blocks from the same series passed to Jacques Kerver, who printed them as volumes of plates under the title, « Les figures et portraicts des parties du corps humain », in 1557 and 1575.

The first cut is signed with the initiales « S.R. » of the surgeon Étienne de la Rivière who assisted Estienne in preparing drawings of the anatomical details” (Harvard).

Cette édition est augmentée de 2 gravures sur bois en premier tirage aux feuillets A6r et A7r.

« These two subjects, signed by Jollat, appear for the first time in this 1546 edition » (Harvard).

Neuf gravures sur bois sont signées par Jean Jollat.

Sept gravures ont pour signature la Croix de Lorraine et viennent probablement de l’atelier de Geoffroy Tory.

Cet ouvrage est aussi le premier à contenir une description détaillée complète du système veineux et artériel mais sa publication fut un peu éclipsée par le Fabrica de Vésale de 1544.

Charles Estienne (1504-1564) appartenait à la famille des célèbres imprimeurs parisiens. Il travailla un peu dans l’atelier puis étudia la médecine.

Il s’engagea ensuite dans la publication d’une anatomie illustrée avec son ami Estienne de La Rivière, chirurgien et graveur, et celui-ci commença la gravure des bois dès 1530.

Pale mouillure sur quelques feuillets, dorures du dos fanées, mais précieux exemplaire complet, l’un des très rares conservé dans sa reliure ancienne en veau du XVIIème siècle.

Ce livre, toujours manipulé depuis le XVIe siècle pour la beauté et l’intérêt de ses gravures ne se rencontre pour ainsi dire jamais en reliure ancienne.

Il provient d’une bibliothèque de Bruges avec cachet ancien.

Informations complémentaires

Année

Auteur

Siècle

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “La dissection des parties du corps humain”

CONTACT

ADRESSE 1 rue de l’Odéon, 75006 Paris
MOBILE +33 (0) 6 18 08 13 98
TEL +33 (0) 1 42 22 48 09
FAX +33 (0) 1 42 84 09 69
MAIL asourget@hotmail.com
   librairie@ameliesourget.net
 
Plan d’accès

HORAIRES

LUNDI 10h – 13h / 14h – 18h
MARDI 10h – 13h / 14h – 19h
MERCREDI 10h – 19h
JEUDI 10h – 19h
VENDREDI 10h – 13h / 14h – 19h
SAMEDI 10h – 13h / 14h – 18h
 
Visite virtuelle de notre librairie