CONVERSION DU PRIX DE L’OUVRAGE

(taux de change mis à jour quotidiennement)

fermer

Homère
L’Iliade,
1784.

Catégories : ,

Description

L’Iliade d’Homère,
« la plus parfaite des compositions épiques » (Michaud).

Splendide exemplaire relié en maroquin rouge à l’époque
aux armes de Pierre Le Noir (1732-1807),
lieutenant général de police et grand bibliophile.


 

Homère. L’Iliade d’Homère traduite en vers français, Avec des remarques à la fin de chaque chant, & ornée de Gravures. Par M. Dobremès.
Paris, de l’imprimerie du cabinet du roi, 1784.

3 grands in-8 ; plein maroquin rouge, très large dentelle dorée encadrant les plats, armoiries frappées or au centre, dos à nerfs ornés de fleurons dorés, pièces de titre et de tomaison en maroquin vert, double filet or sur les coupes, roulette intérieure dorée, doublure et gardes de soie bleue, tranches dorées. Reliure de l’époque.

199 x 118 mm.

Précieuse édition de l’Iliade « la plus parfaite des compositions épiques » (Michaud) ornée d’un frontispice et de douze figures hors texte, dont une sur double page, gravées par Malbeste, dont deux d’après Coypel.

Conlon, 84 :1249 ; Lamoignon, Catalogue, n°2946 ; Mercure de France, 1784, p. 90.

« Inscrivez en tête d’un papier le nom d’Homère. C’est le plus grand nom, mon enfant. Les dieux ne seraient rien, et non seulement les dieux mais les hommes, s’il ne les avait pas chantés… Rien n’est aussi pur qu’Homère… C’est le plus grand. C’est le plus vieux. C’est le patron. C’est le père. Il est le maître de tout. » (Charles Peguy).

C’est dans l’Iliade et l’Odyssée qu’Eschyle, Sophocle et Euripide ont puisé non seulement le sujet de leurs tragédies mais l’esprit, les sentiments qui les animent et les charmes variés de ce style dont Homère avait le secret et dont il leur a laissé le modèle.

« Preuves tangibles de l’emprise persistante de l’Iliade sur l’imagination de l’Occident moderne, les éditions, les traductions et les œuvres inspirées de ce texte fondateur n’ont cessé de se succéder depuis la Renaissance. On devine aisément les raisons de cette fortune sans pareille quand, embrassant l’Iliade d’un seul regard, on voit s’y mêler les grands enjeux de l’existence et de la nature humaine avec une intensité et des effets de complémentarité saisissants » (Dictionnaire des Œuvres).

Superbe exemplaire conservé dans sa reliure en maroquin rouge aux armes de Pierre Le Noir.

Jean Charles Pierre Le Noir (1732-1807), conseiller d’Etat en 1774 puis lieutenant général de police en 1776 et garde de la Bibliothèque du Roi, fut un grand bibliophile. (O. Hermal, pl. 270).

Provenance : Bibliothèques Jean Charles Pierre Le Noir (armoiries) et Florin de Duikingberg, avec ex-libris.

 

VENDU

Informations complémentaires

Année

Auteur

Siècle

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “L’Iliade”

CONTACT

ADRESSE 1 rue de l’Odéon, 75006 Paris
MOBILE +33 (0) 6 18 08 13 98
TEL +33 (0) 1 42 22 48 09
FAX +33 (0) 1 42 84 09 69
MAIL asourget@hotmail.com
   librairie@ameliesourget.net
 
Plan d’accès

HORAIRES

LUNDI 10h – 13h / 14h – 18h
MARDI 10h – 13h / 14h – 19h
MERCREDI 10h – 19h
JEUDI 10h – 19h
VENDREDI 10h – 13h / 14h – 19h
SAMEDI 10h – 13h / 14h – 18h
 
Visite virtuelle de notre librairie