2 500 Autres devises

CONVERSION DU PRIX DE L’OUVRAGE

(taux de change mis à jour quotidiennement)

fermer

Dangeau
Journal de la cour de Louis XIV,
1770.

2, 500 

Description

Edition originale du Journal de Dangeau source des Mémoires de Saint-Simon et des Souvenirs de Madame de Caylus, deux ouvrages importants traitant du roi Louis XIV publiés par Voltaire.

Exemplaire conservé dans sa reliure de l’époque aux armes de la famille d’Aurengre.

________________________________

[Voltaire]. Dangeau, Marquis de. Journal de la cour de Louis XIV, depuis 1684, jusqu’à 1715. Aves des Notes intéressantes, &c. &c. &c.
Londres, 1770.
Précédé de : Caylus, Madame la marquise de. Les souvenirs de Madame de Caylus.
Amsterdam, Jean Robert, 1770.

Soit 2 ouvrages reliés en 1 volume in-8 de VIII, 176 pp., (1) f., 174 pp.
Veau marbré, filet à froid encadrant les plats, armoiries frappées or au centre, dos lisse orné de filets et fleurons dorés, pièces de titre en maroquin rouge et olive, filet or sur les coupes, tranches marbrées.
Reliure de l’époque.
195 X 119 mm.

Rare réunion de deux ouvrages publiés par Voltaire.
I/Edition originale du Journal de Dangeau. Les notes sont de Voltaire.

Voltaire se servit d’extraits du Journal de Dangeau pour son Siècle de Louis XIV.

Le Journal de Dangeau donna l’idée à Saint-Simon d’écrire ses Mémoires.

Saint-Simon considérait ce Journal comme « une des sources essentielles pour l’histoire de la fin du XVIIe et du début du XVIIIe siècle. Ses Mémoires remplis de faits que taisent les gazettes, gagneront beaucoup en vieillissant… ».

Dangeau prêtait volontiers sa plume au roi et à son entourage. L’abbé de Choisy raconte que Louis XIV lui demanda de rédiger ses lettres à Mlle de La Vallière, laquelle lui demanda le même service pour répondre au roi.

L’abbé de Choisy relate l’épilogue ; « Il faisait ainsi les lettres et les réponses ; et cela dura un an, jusqu’à ce que La Vallière, dans une effusion de cœur, avoua au roi qui à son gré la louait trop sur son esprit, qu’elle en devait la meilleure partie à leur confident mutuel, dont ils admirèrent la discrétion ».

Le marquis de Dangeau, arrière-petit-fils de Duplessis-Mornay, converti de bonne heure au catholicisme, fit une brillante carrière militaire puis, à partir de 1665, vécut à la Cour, attaché au service du roi. Fort apprécié de Louis XIV et des deux reines, Anne d’Autiche et Marie-Thérèse, Dangeau fut le confident de leurs vies privées et occupa à a Cour, jusqu’à la fin de sa vie, une place qui le tint au courant de toutes les intrigues.

Dans son Journal il enregistre au jour le jour tous les évènements.

II/Edition originale des Souvenirs de madame de Caylus, intéressants mémoires sur la cour de Louis XIV. Les notes et a préface sont de Voltaire qui disait de cet ouvrage : « Tout ce que raconte madame la marquise de Caylus est vrai ».

Rare exemplaire appartenant au premier état (en 176 pages) avant le carton (sans les changements et suppressions qui seront faits aux exemplaires de deuxième état en 174 pages). La Rochebilière, II, 2204 ; Bengesco

Rare réunion de deux originales importantes sur a cour du roi Louis XIV, publiés par Voltaire.

Exemplaire conservé dans sa reliure aux armes de la famille d’Aurengre.

Informations complémentaires

Année

Auteur

Siècle

CONTACT

ADRESSE 1 rue de l’Odéon, 75006 Paris
MOBILE +33 (0) 6 18 08 13 98
TEL +33 (0) 1 42 22 48 09
FAX +33 (0) 1 42 84 09 69
MAIL asourget@hotmail.com
   librairie@ameliesourget.net
 
Plan d’accès

HORAIRES

LUNDI 10h – 13h / 14h – 18h
MARDI 10h – 13h / 14h – 19h
MERCREDI 10h – 19h
JEUDI 10h – 19h
VENDREDI 10h – 13h / 14h – 19h
SAMEDI 10h – 13h / 14h – 18h
 
Visite virtuelle de notre librairie