35 000 Autres devises

CONVERSION DU PRIX DE L’OUVRAGE

(taux de change mis à jour quotidiennement)

fermer

Poggio
La Historia Fiorentina,
1476.

35, 000 

Description

Première édition de La Historia Fiorentina di Messer Francesco Poggio traduite par Jacopo imprimée à Venise en 1476 reliée en beau maroquin rouge ancien.

Superbe exemplaire enluminé aux armes peintes du célèbre florentin de la Renaissance : Francesco di Filippo Valori (1435-1498) provenant des bibliothèques : FF. Valori ;
Collège des Jésuites de Paris avec ex-libris du XVIIè siècle ; Gaignat (1769) ; duc de la Vallière (1783) ; Gancia de Brighton (1868) ; Freeman Bass.

____________________________________________________

PoggioLe Pogge. La Historia Fiorentina di Messer Francesco Poggio, tradotta di latino in lingua Fiorentina, da Jacopo Poggio suo Figliulo.

Vinagia, Jacopo de Rossi, 1476.
In-folio de 115 ff., complet.
Maroquin rouge, triple filet doré encadrant les plats, dos à nerfs richement orné, double filet or sur les coupes, roulette intérieure dorée, tranches dorées. Belle reliure parisienne du XVIIIè siècle attribuée à Derome le jeune.
302 x 211 mm.

Première édition de la célèbre Histoire du Pogge traduite par son fils Jacopo déjà considérée comme rare et recherchée par les bibliographes du XVIIIè siècle.

Guillaume de Bure, le principal bibliographe du XVIIIè siècle, décrivait ainsi cette édition célèbre en 1768 :

« Edition très belle & recherchée des Curieux ; c’est la première de ce Livre, & les exemplaires ne s’en trouvent pas communément.  On lit à la fin du volume la souscription suivante :

Finito loctavo & ultimo libro della historia fiorentina di messer Poggio tradocta di lingua latina in lingua toscana da Jacopo suo sigliuolo. Impresso Avinegia par l’huomo di optimo ingegnio maestro Jacopo de rossi di natione gallo neli anni di cristo M. CCCC.LXXVI. a octo di marzo regniante loinclito principe messer andrea uendramino… laus deo »

« La più importante storia di Firenze d’età umanistica ».

Chercheur avide et heureux de manuscrits d’œuvres classiques, aimant l’Antiquité Bracciolini Poggio, dit Le Pogge (1380-1459) toucha à de nombreux genres : philologie, linguistique, invective, anecdote humoristique, épistolographie, dialogue, histoire.

Après avoir fait des études classiques, protégé par Coluccio Salutati, chancelier de la Seigneurie de Florence, il fut nommé grâce à lui écrivain apostolique à la Curie romaine. En cette qualité il assista au concile de Constance (1414) et au supplice de Jérôme de Prague qu’il décrivit avec talent dans la célèbre Lettre du Pogge sur la mort de Jérôme de Prague [Epistola Pogii de morte Hyeromini Pragensis], adressée à Leonardo Bruni. Il mettait à profit son temps libre pour rechercher dans les couvents les manuscrits anciens ; à cet effet, après la déposition du pape Jean XXIII, il se rendit en France et en Suisse, puis en 1418 en Angleterre où il reçut les ordres mineurs. En 1423, revenu à Rome, il reprit son poste auprès du pape Eugène IV qu’il suivit fidèlement. En 1453, il fut nommé chancelier de la République de Florence. C’est là qu’il écrivit sa célèbre Histoire de Florence qui va de 1350 à 1455.

« Le Pogge est 1’un des écrivains XVème siècle qui ont le plus contribué à la renaissance des études classiques, soit par le succès de ses recherches, soit par ses propres ouvrages, dont la première édition parut à Strasbourg en 1510 par les soins d’un Thomas Aucuparius, qui prend la qualité de Poeta laureatus ; elle ne contient ni les traductions d’auteurs grecs, ni l’histoire de Florence, ni le traité De varietate fortunae, ni le dialogue sur l’hypocrisie ; articles qui manquent aussi dans les éditions in- 4, publiées Paris en 1511 et 1513, aussi bien que dans celle que Henri Bebel donna à Bâle, en 1538, in-folio. L’Histoire de Florence parut in-folio à Venise dès 1476 ; puis à Florence en 1492 ; et in-4 à Florence encore, en 1598 ; cette dernière édition fut revue et corrigée par Fr. Serdonati. L’édition latine n’a été publiée qu’en 1715, in-4, par les soins de Recanati » (Michaud).

Précieux exemplaire enluminé aux armes de Francesco di Filippo Valori (1438-1498) : « patricien de Florence », célèbre écrivain du XVè siècle :

« Of all the Valori, Francesco di Filippo had the greatest impact on the Florentine events of his day, the future political development of the city and his family’s subsequent intellectua1 and political traditions. He was among the central political figures in the coup against Piero de’ Medici of November 1494 and among the chief architects of the republic established in its wake, along with Piero Capponi, Lorenzo di Pierfrancesco de’ Medici, Bernardo Rucellai, and Paolantonio Soderini.  Although he had long been a Medici loyalist, as had the family throughout the entire fifteenth century, when events began to turn against Piero de’ Medici in November  1494, Francesco acted decisively and swiftly to prevent Piero from  regaining control of the Signoria, leading group of followers into the Palace of the Bargello—the city’s prison and police headquarters—to equip themselves with weapons to protect the Signoria against Medici forces.” Mark Jurdzevic.

Très beau volume à grandes marges conservé dans son élégante reliure parisienne en maroquin rouge du XVIIIè siècle, cité par Brunet, à provenances célèbres : Francesco di Filippo Valori ; Collège des Jésuites de Paris avec ex-libris du XVIIè siècle ; Gaignat (Vente organisée par De Bure le jeune en 1769) ; duc de la Vallière (vente organisée par De Bure le jeune en 1783) ; Gancia de Brighton en 1868 ; Freeman Bass avec ex-libris.

Informations complémentaires

Auteur

Siècle

Année

CONTACT

ADRESSE 1 rue de l’Odéon, 75006 Paris
MOBILE +33 (0) 6 18 08 13 98
TEL +33 (0) 1 42 22 48 09
FAX +33 (0) 1 42 84 09 69
MAIL asourget@hotmail.com
   librairie@ameliesourget.net
 
Plan d’accès

HORAIRES

LUNDI 10h – 13h / 14h – 18h
MARDI 10h – 13h / 14h – 19h
MERCREDI 10h – 19h
JEUDI 10h – 19h
VENDREDI 10h – 13h / 14h – 19h
SAMEDI 10h – 13h / 14h – 18h
 
Visite virtuelle de notre librairie