75 000 Autres devises

CONVERSION DU PRIX DE L’OUVRAGE

(taux de change mis à jour quotidiennement)

fermer

Froissart - Monstrelet
Le premier volume de froissart des croniques de france, dangleterre, descoce…,
1505.

75, 000 

Catégorie :

Description

Seul exemplaire répertorié en maroquin armorié de l’un des livres les plus précieux des années 1500.

Magnifiques volumes provenant des bibliothèques St Julien de Turin, de Berny et Edmée Maus avec ex-libris.

_____________________

Froissart, Jean – Monstrelet, Enguerrand de. Le premier volume de froissart des croniques de france, dangleterre, descoce… [marque de F. Régnault].

A la fin : Cy finist le premier volume imprimé à Paris pour François Regnault, libraire.

(S. d., 1514).

Petit in-folio de 8 ff., cclxxi ff. (271), 1 f. blanc, car. goth., 2 col., 43 ll. foliotation séparée en deux parties comme pour l’édition de 1505.

Le second volume de froissart des croniques de France, dangleterre, descoce, despaigne, de bretaigne, de gascongne… [marque].

Petit in-folio de (6) ff., cclxxix ff. (279) + 1 f . non ch. pour la marque de F. Regnault. Au r° du f. PP8, gde marque de F. Regnault. Les 6 ff. préliminaires sont signés AA comme ceux de 1505. 43 ll. (S.d. 1514).

Le Tiers volume de Froissart. Des croniques… [marque].

(S.d, 1514).

Petit in-folio de (6) ff., ccxxxi ff. (231) + 1 f. blanc, 43 ll.

Le Quart volume de Froissart. Des croniques de France, dangleterre… [marque]

A la fin : Cy finist le quart volume de messire Jehan froissart… Imprimé à Paris Lan de grace mil cinq cens et quatorze pour François Regnault, libraire.

Petit in-folio de (2) ff., cxi ff. (111), 43 ll.

Au v° du f. oooo7, grande marque de François Regnault.

Suivi de : Le premier volume de Enguerran de Monstrellet…. Lan de grace mil. v. cens et xii le iiii iour de decembre pour Jehan Petit et Michel le noir Libraires iurez……… 1512.

A la fin : Cy finist le premier volume de Enguerran de Monstrelet.

In-folio goth. de (8) ff. ; 274 ff. mal chiff. 272 ; marque de Petit au v° du dern. f. ; 2 col., 44 ll.

L’histoire de Louis X est de Jean de Troye ; et ensuite jusqu’à la mort de Charles VIII en 1498, de Pierre Desray. Les 2 premières éditions s’arrêtent en 1467, et Monstrelet s’arrête en 1444 ; la partie qui concerne les années 1445 à 1467 est d’un anonyme.

Le second volume de Enguerran de Monstrelet. De nouvel Imprimé à Paris Lan mil cinq cens et douze en la rue sainct Jacques.

A la fin : Cy finist le second volume de Enguerran de Mōstrelet Imprimé à Paris pour Jehan petit et Michel le noir Libraires iurez… [en tout 7 ll.]

1512.

In-folio goth. de (8) ff., 171 ff., et 1 f., fig. au v° du titre et fig. au v° du 8è f. prél. ; marque de Petit au v° du dernier f. ; 2 col., 74 ll. Même lettre ornée au titre qu’au tome I.

Le tiers volume de Enguerrant de Monstrelet Auecques les grandes cronicques des roys de France Loys. XI. de ce nom et Charles VIII son filz des papes regnans en leurs temps et plusieurs autres nouvelles choses advenues en lombardie et esitales et autres divers pays es temps du regne desditz roys.

A la fin : Cy finist le tiers volume de Enguerrant de Monstrelet et Avecques les grandes croniques des roys de France Loys XI… Le tout faictz et adiouste avecques la cronique dudit demōstrellet Lan de grace mil v. cens et douze le iiii. Iour de decembre pour iehan petit et Michel le noir… [en tout 1 ll.] 1512.

In-folio gothique de (8) ff. et 198 ff. chiff. 172 à 369, 2 col., 44 ll., 1 fig. au v° du titre, et 1 au v° du 8° f. prélim. (les mêmes qu’au tome II).

Marque de Petit au v° du denier f. Même lettre ornée au titre qu’aux vol. 1 et 2.

Ensemble 7 tomes en 6 volumes petit in-folio gothique, maroquin rouge, dos ornés, 3 filets dorés, armoiries au centre des plats, dentelle intérieure, tranches dorées. Reliure de la fin du xviiè siècle.

Froissart : 274 x 195 mm.

Monstrelet : 265 x 192 mm.

Seul exemplaire répertorié provenant des bibliothèques St Julien de Turin (xviiè siècle) ; G. de Berny et Edmée Maus avec ex-libris réunissant les 7 tomes des « Croniques de Jehan Froissart » imprimées par Fr. Regnault en 1514 [d’une insigne rareté]. Tchémerzine III, p. 374 précise : « L’exemplaire de la B.N. sous la marque de Fr. Regnault et classé comme de 1514 est manifestement composé d’éléments des 2 éditions de 1505 et de 1518. Nous ne pouvons faire aucune description sérieuse établie sur cet exemplaire. Par ailleurs nous ne connaissons aucun autre exemplaire de 1514 et de Fr. Regnault et nous n’en avons trouvé une analyse dans aucun auteur. »

Et de la « Cronique de Enguerrant de Monstrelet » imprimé en 1512 par Jehan Petit et Michel Le Noir relié en 6 volumes en maroquin uniforme armorié de la fin du xviiè siècle. Elles couvrent la période de 1326 à 1498.

La présente édition de Froissart, partagée entre François Regnault et Guillaume Eustace, est extrêmement rare, surtout à la marque du premier de ces libraires, marque qui est ici répétée six fois.

L’édition de Monstrelet en partie originale, est la troisième de cet ouvrage, et la première contenant les continuations, par Jean de Troy et Pierre Desrays.

C’est son œuvre historique, monumentale, qui a fait la gloire de Jean Froissart : les Chroniques de France, d’Angleterre et des païs voisins sont le récit des guerres qui se sont déroulées depuis l’avènement d’Édouard III (1327) jusqu’à la mort de son petit-fils et successeur Richard II (1399‑1400).

Les Chroniques restent une des sources narratives capitales pour l’histoire de l’Europe occidentale au xivè siècle comme pour celle de la guerre de Cent Ans.

Le troisième livre est le plus brillant de tous ; il relate les événements depuis la paix de Tournai en 1385 jusqu’aux préparatifs de l’entrée d’Isabeau de Bavière à Paris en 1389, cérémonie à laquelle Froissart assista.

Son style semble imprégné d’un nouveau sens visuel que le renouvellement de la peinture n’a pu qu’influencer.

Au portrait de la dame des dits et du roman correspondent les tableaux dressés dans les Chroniques : bataille de Cocherel première crise de folie de Charles VI… et puis, il a le troisième livre, où l’histoire se transforme en géographie : le voyage d’information dans le Béarn offre des scènes de pure littérature. Gaston Phébus, d’ailleurs, se fait lire chaque soir sept folios. Fiction et histoire s’interpénètrent pour faire rêver le lecteur.

Enguerrand de Monstrelet est l’auteur d’une chronique divisée en deux livres, qui s’étend de 1400 à 1444, et qu’il a entreprise de son propre chef. Dans le prologue, il se présente comme le successeur de Jean Froissart, qui s’était arrêté en 1400, et expose son dessein, rapporter les hauts faits d’armes, les guerres et les discordes qui se sont produits entre les princes de la chrétienté, avec un intérêt particulier pour les royaumes de France et d’Angleterre.

La chronique de Monstrelet est un témoignage important pour l’histoire de la première moitié du xvè siècle. C’est un récit original, dans lequel l’auteur mêle adroitement sources écrites et témoignages oraux. Il confronte ses différentes informations, les vérifie, les critique, et ajoute son expérience personnelle.

Remarquable ensemble, en reliure uniforme, de ces deux chroniques qui se complètent et couvent la période de 1326 à 1498.

Chaque titre est orné d’une grande lettre historiée. Grande figure sur bois au verso des titres des parties II et III. On trouve encore, au verso du dernier feuillet préliminaire de ces deux parties, une grande figure représentant Saint Denys et Saint Rémy entourés des armoiries des douze pairies de France. Marque de Michel Le Noir au verso de chaque dernier feuillet.

Très bel exemplaire, aux armes de Loménie, comte de Brienne (1658-1743).

André-Louis de Loménie, comte de Brienne, fils de Louis-Henri, secrétaire d’État et d’Henriette Bouthillier de Chavigny, né en 1658, épousa le 6 février 1689 Jacqueline-Charlotte Brulart et mourut à Paris le 14 mars 1743 après avoir fait vendre à Londres en 1724 la bibliothèque de son père.

Les premières éditions de Froissart et Monstrelet ont de tout temps suscité un très vif intérêt et pour les beaux exemplaires des enchères considérables. L’édition incunable de Vérard des Chroniques de France de Froissart reliée au xixè siècle par Duru fut vendue 4 500 F OR à la vente Double en 1875. Au même moment le bel exemplaire de l’édition originale d’Homère imprimée en grec à Florence en 1488 était vendu 2 420 F OR à la vente Yéméniz. Cet exemplaire vaut aujourd’hui 300 000 €.

Or le présent exemplaire provient de la vente de Berny. Décrit sous le n° 15 du catalogue, il fut adjugé 850 F OR tandis que l’édition Vérard des Chroniques de France reliée au xixè siècle par Duru, décrite sous le n° 14 de ce même catalogue de Berny était adjugé 280 F OR, soit le tiers du prix du présent exemplaire.

Des bibliothèques St Julien de Turin (ex-libris calligraphié fin xviiè siècle sur les feuillets de titre) G. de Berny et Edmée Maus avec ex-libris.

Informations complémentaires

Année

Auteur

Siècle

CONTACT

ADRESSE 1 rue de l’Odéon, 75006 Paris
MOBILE +33 (0) 6 18 08 13 98
TEL +33 (0) 1 42 22 48 09
FAX +33 (0) 1 42 84 09 69
MAIL asourget@hotmail.com
   librairie@ameliesourget.net
 
Plan d’accès

HORAIRES

LUNDI 10h – 13h / 14h – 18h
MARDI 10h – 13h / 14h – 19h
MERCREDI 10h – 19h
JEUDI 10h – 19h
VENDREDI 10h – 13h / 14h – 19h
SAMEDI 10h – 13h / 14h – 18h
 
Visite virtuelle de notre librairie