1 100 Autres devises

CONVERSION DU PRIX DE L’OUVRAGE

(taux de change mis à jour quotidiennement)

fermer

Beauvoir, Simone de
Lettres à Sartre,
1990.

1, 100 

Description

« On entend [dans ces lettres] certainement sa voix, dans ses intonations les plus fugitives

comme les plus constantes, sa vraie voix vivante » (Sylvie Lebon de Beauvoir).

Édition originale des Lettres à Sartre de Simone de Beauvoir.

Très bel exemplaire appartenant au tirage de tête,

conservé dans sa brochure d’éditeur, non coupé, tel que paru.

______________________________

Beauvoir, Simone. Lettres à Sartre. 1930-1939 (volume 1) ; 1940-1963 (volume 2).

Librairie Gallimard, nrf, 1990.

            2 in-8 de : I/ 400 pp., (4) ff. ; II/ 443 pp., (4) ff.

            Brochure de l’éditeur, exemplaire non coupé.

Edition originale des Lettres à Sartre de Simone de Beauvoir, publiées par sa fille adoptive.

Exemplaire appartenant au tirage de tête, l’un des 50 tirés sur vélin pur chiffon de Rives Arjomari-Prioux.

Il porte le numéro 23.

Les Lettres à Sartre furent publiées de manière posthume par Sylvie Lebon de Beauvoir, fille adoptive de Simone de Beauvoir. Passionnée de philosophie, grande admiratrice de cette dernière, Sylvie Lebon est étudiante lorsqu’elle décide de contacter Simone de Beauvoir pour la rencontrer. Celles-ci vont très vite se lier d’amitié et partager leurs conceptions de la philosophie et du féminisme. Sylvie Lebon accompagnera Simone de Beauvoir jusque dans les derniers instants de sa vie. Afin d’en faire la dépositaire des droits de son œuvre littéraire, Simone de Beauvoir l’adopte.  Sylvie Lebon de Beauvoir s’est employée, après la mort de sa mère adoptive, à faire publier sa correspondance avec Sartre, Bost et Algren. Annotée par cette dernière, Lettres à Sartre est la première œuvre qu’elle a publiée après le décès de Simone de Beauvoir en 1985.

Les Lettres à Sartre retracent l’histoire du couple mythique Beauvoir-Sartre, pour qui leur « amour nécessaire » ne devaient pas les priver d’« amours contingents ». Ces lettres témoignent de l’évolution de la relation entre deux des plus grands écrivains du XXe siècle, à travers leurs réflexions philosophiques, existentielles, existentialistes même ; qui s’inscrivent à la fois dans l’histoire et dans leur temps.

« Quand, en 1983, Simone de Beauvoir publia les lettres de Sartre, ses amis s’étonnèrent : « Mais les vôtres, Castor ? » À toutes les sollicitations, elle opposa la même réponse : « Mes lettres ? Elles sont perdues ».

Ce qu’elle crut jusqu’à la fin.


En 1986, Sylvie Le Bon de Beauvoir tomba sur un gros paquet, au fond d’un placard. C’étaient les lettres, la plupart encore pliées dans les enveloppes, adressées à « Monsieur Sartre ». Simone de Beauvoir avait toujours déclaré que, si on les retrouvait, elle ne les publierait pas de son vivant, mais qu’après sa mort on pourrait le faire.


« Simone de Beauvoir racontait qu’un de ses plus anciens fantasmes l’incitait à imaginer que son existence entière s’enregistrait quelque part sur un magnétophone géant. Ces 321 lettres participent, à leur manière, de ce rêve d’enregistrement exhaustif. On y entend en tout cas certainement sa voix, dans ses intonations les plus fugitives comme les plus constantes, sa vraie voix vivante » (Sylvie Lebon de Beauvoir, Lettres à Sartre, Préface).

Très bel exemplaire appartenant au tirage de tête, conservé dans sa brochure d’éditeur, non coupé, tel que paru.

Provenance : ex-libris « J-B savoir bâtir ».

Informations complémentaires

Année

Auteur

Siècle

CONTACT

ADRESSE 1 rue de l’Odéon, 75006 Paris
MOBILE +33 (0) 6 18 08 13 98
TEL +33 (0) 1 42 22 48 09
FAX +33 (0) 1 42 84 09 69
MAIL asourget@hotmail.com
   librairie@ameliesourget.net
 
Plan d’accès

HORAIRES

LUNDI 10h – 13h / 14h – 18h
MARDI 10h – 13h / 14h – 19h
MERCREDI 10h – 19h
JEUDI 10h – 19h
VENDREDI 10h – 13h / 14h – 19h
SAMEDI 10h – 13h / 14h – 18h
 
Visite virtuelle de notre librairie