Moystardières
9 900 Autres devises

CONVERSION DU PRIX DE L’OUVRAGE

(taux de change mis à jour quotidiennement)

fermer

Moystardières
Devis de la langue francoyse,
1559.

9, 900 

Description

Rarissime édition originale du Devis de la langue françoise
qui influencera le Traité de la précellence du langage d’Henri Estienne.

 « Volume rare et recherché » (De Backer),
imprimé en caractères de civilité.


 

Moystardières, Abel Mathieu Sr des. Devis de la langue françoyse à Jeanne d’Albret Royne de Navarre, Duchesse de Vandome, par Abel Mathieu, natif de Chartres.
Paris, Richard Breton, 1559. Avec privilège du Roy. 

In-8 de 43 ff., (1) f. contenant la marque de l’imprimeur (figure sur bois).
Maroquin bleu janséniste, dos à nerfs, titre doré au dos, filet or sur les coupes, dentelle intérieure dorée, tranches dorées. Reliure signée Thibaron-Echaubard.

151 x 98 mm.

Rarissime édition originale du Devis de la langue françoise d’Abel Mathieu qui influencera le Traité de la précellence du langage françois d’Henri Estienne.
Brunet, III, 1935 ; De Backer, introduction, n°23.

« Cette édition, imprimée en caractères de civilité est rare » (Brunet).

Imprimé en caractères de civilité, ce « volume rare et recherché » (De Backer) influencera le Traité de la Précellence de la langue françoise d’Henri Estienne.

Ce texte a contribué au développement de la langue française au XVIe siècle contient des remarques sur le bon usage et la grammaire ; il est une sorte de « guide de bon langage ».

Abel Mathieu propose de « rendre Platon et Aristote Bourgeois de nos villes et de les habiller non plus à la grecque mais à la française ».

Né à Chartres vers, Abel Matthieu poursuit ses études de droit à Bourges de 1529 à 1534. Les cours donnés par le célèbre jurisconsulte André Alciat influenceront Matthieu tout au long de sa carrière. Matthieu tentera de donner un cadre juridique à la langue française.

Matthieu est un « galant gentilhomme qui devise de la langue » (Livet, 1859 : 271) et défend «l’orthographe existante» (Hausmann, 1981 : 332).

« L’auteur n’est point un grammairien, mais un gentilhomme devisant de la langue pour le plaisir des dames. Sans être réformateur, il est indépendant. « Notre langue est à nous, dit-il ; les Grecs et les Latins n’ont rien à y voir » ». (Ambroise Firmin-Didot, Observations sur l’orthographe française, p.191).

La publication du Devis s’inscrit dans cette période de réflexion linguistique qu’a été le XVIe siècle.

Grâce à l’imprimerie et au prestige culturel de la France, le français connaît une large extension et les grammairiens de l’époque se préoccupent de la codification du français et de la normalisation de la langue écrite. C’est l’époque des premiers lexiques.

Défenseur de la langue nationale contre les pédants et les « latiniseurs », Mathieu place Clément Marot « avec les plus grands du théâtre pour ce qu’il est vraiment ami de la multitude et qu’il a la veine douce et constante et l’esprit bon et facétieux ».

Admirateur de Marot, Mathieu voit aussi en Ronsard un grand poète.

Les poètes protestants du XVIe siècle veulent promouvoir un style simple en matière de religion. Il faut transmettre la Parole à tous et donc vulgariser le message biblique. Une autre raison à la recherche de la simplicité est d’ordre moral. Le style humble est perçu comme une qualité plus morale qu’esthétique. Cet idéal de simplicité a été appliqué à la grammaire dans le processus d’élaboration de la langue que connaît le XVIe siècle. Tory s’emporte contre les « déchiqueteurs de langage » et les « jargonneurs » et Meigret se moque des « mignons efféminés qui se gargarisent de formules étymologiques ».

Plus tard dans le siècle on peut penser à Henri Estienne et à ses deux pamphlets anti-italiens : De la precellence du françois (1578) et Deux dialogues du nouveau langage françois italianizé et autrement déguisé… (1579).

Dans son devis de la langue françoyse, Mathieu prône une langue composée de termes simples, disposés savamment. Il suggère une adéquation entre langue et esprit. L’auteur voit un lien entre la capacité à assembler harmonieusement les mots et l’intelligence, ou plutôt l’esprit.

Le devis cherche à déterminer où trouver ces doctes ou gens d’esprit capables de devenir des modèles et Marot est souvent cité comme exemple.

Issu d’une lignée de libraires et « agents très actifs de la propagande évangélique », l’imprimeur du Devis Richard Breton (1524-1571), fuira les persécutions religieuses. Ses biens seront saisis en 1562. L’imprimeur fut en effet essentiellement au service de la cause protestante.

Le choix des caractères dits « de civilité » gravés en 1557 par Robert Granjon, l’un des génies de la typographie de la Renaissance n’est pas anodin.

Ces nouveaux caractères sont nés d’une réaction proprement nationaliste, « résurrection modernisée des anciens caractères gothiques de plus en plus délaissés au profit des caractères romains et italiques, qui est une tentative de renouveler l’ancienne lettre françoise tombée en désuétude et l’on peut y voir un des signes avant-coureurs du recul de l’influence italienne en France.

Le souci de défendre l’excellence et l’originalité de la langue française est donc souligné par l’adoption d’une graphie spécifique, plus moderne et plus lisible.

La majorité des impressions en caractères de civilité véhiculaient alors les opinions nouvelles, érasmiennes, voire luthériennes.

Précieux exemplaire de cette rare édition originale imprimée en caractères de civilité, conservé dans sa fine reliure en maroquin bleu réalisée par Thibaron-Echaubard.

Seuls 3 exemplaires localisés dans les Institutions publiques Nationales et Internationales : Bibliothèque Mazarine, Bnf et Universitatsbibliothek LMU Munchen.

Aucun exemplaire n’est répertorié sur le marché depuis le début des relevés, il y a plus de 60 ans. (ABPC).

Informations complémentaires

Année

Auteur

Siècle

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Devis de la langue francoyse”

CONTACT

ADRESSE 1 rue de l’Odéon, 75006 Paris
MOBILE +33 (0) 6 18 08 13 98
TEL +33 (0) 1 42 22 48 09
FAX +33 (0) 1 42 84 09 69
MAIL asourget@hotmail.com
   librairie@ameliesourget.net
 
Plan d’accès

HORAIRES

LUNDI 10h – 13h / 14h – 18h
MARDI 10h – 13h / 14h – 19h
MERCREDI 10h – 19h
JEUDI 10h – 19h
VENDREDI 10h – 13h / 14h – 19h
SAMEDI 10h – 13h / 14h – 18h
 
Visite virtuelle de notre librairie