5 900 Autres devises

CONVERSION DU PRIX DE L’OUVRAGE

(taux de change mis à jour quotidiennement)

fermer

Vladimir Vladimirovich Nabokov
Sogliadatai [The Eye],
1930.

5, 900 

Catégorie :

Description

Rare édition originale du Guetteur de Nabokov.

L’exemplaire personnel de Vera Nabokov offert à sa femme par l’auteur.

Le cachet du « Contrôle des informations » des douanes françaises
révèle que cet exemplaire a suivi les Nabokov
dans leur fuite du nazisme de Paris à New York, en 1940.

La New York Public Library possède le pendant,
l’exemplaire personnel de l’auteur de Sogliadatai,
portant le même cachet des douanes françaises.


 

Nabokov, Vladimir Vladimirovich. Sogliadatai [The Eye].
Offprint from Sovremennyie Zapiski (Paris), XLIV (Novembre 1930).

In-8 de 62 pp. (pp. 91-152), broché, estampillé « R. F. contrôle des informations » au dos, brochure insolée.

243 x 157 mm.

Rare édition originale du « Guetteur » de Nabokov,  tirage à part de la Revue des émigrés Russes à Paris Sovremennyia Zapiski.

L’Exemplaire personnel de Vera Nabokov.

Il ne fait pas de doute que l’exemplaire provient de la collection personnelle de l’auteur qui l’a ensuite offert à sa femme.

« Le tournant fondamental dans l’œuvre de Nabokov est l’année 1930 avec Le Guetteur (Sogliadatai), que Berberova considère comme le premier livre de sa maturité où il parvient à se libérer des anciens canons » (B. Kreise).

Premier roman de Nabokov composé à la première personne, The Eye (Le Guetteur) est le récit, par un jeune émigré, de son existence.

Mais voici que bientôt le jeune homme meurt – suicidé par amour.

Il poursuit néanmoins son récit, comme si la mort ne l’en empêchait pas. Il vient à s’intéresser à un individu nommé Smournov, qu’il espionne. Il s’éprend d’une jeune femme, qui l’éconduit. Peu importe, songe le jeune homme, puisque je suis mort. Il souhaite cependant, au terme de son récit, s’en assurer ; il sera surpris.

Ouvrage écrit en russe en 1929-1930, originellement publié dans un recueil de récits en 1938 (Sogliadataii, Paris, Izd-vo Russkiïa zapiski), Sogliadatai parut dans la revue Sovremennyia Zapiski en novembre 1930.

« In the Eye, Nabokov attacks Marx and Freud. In the novel, Smurov laments the fate of “the private individuum with his two poor “u”s, allooing hopelessly amid the dense growth of economic causes”. Marx, in turn, is derided as “that crabbed bourgeois in Victorian checkered trousers” whose magnum opus is nothing more than “the fruit of insomnia and migraine. ».
(Dana Dragunoiu, Vladimir Nabokov and the Poetics of Liberalism).

« Vladimir Nabokov is one of the most brilliant, original and complex writers of the twentieth century.

No writer of the last century as had so broad or so decisive an influence on American, as well as non-American, fiction.

He was born into a family of great wealth and influence in St. Petersburg on April 22, 1899. With the rise to power of the Bolsheviks in 1917, his family fled St. Petersburg for the Crimea, before leaving Russia in 1919, never to return.

Nabokov was sent to study at Cambridge University. In 1922 his father was murdered by Russian monarchists in Berlin. In 1923, Nabokov met his future wife, Vera, whom he married in 1925. Vera being Jewish, the couple left berlin for Paris with their son in 1937. They would sail from Paris to New York in 1940 » (The Encyclopedia of Twentieth-Century Fiction).

Exemplaire broché.

Cet exemplaire porte le cachet du « Contrôle des informations » sur le plat inférieur.

Ce cachet des douanes françaises montre que l’exemplaire fut envoyé hors de France en 1940.

On sait que le couple Nabokov allait s’exiler de Paris à New York en 1940.

L’exemplaire a donc suivi le couple dans sa fuite du nazisme de Paris à New York.

La New York Public Library  (Collection Berg) détient l’exemplaire personnel de Nabokov de l’édition originale de Sogliadatai.

The Bulletin of The New York Public Library, VIII, p.75, décrit l’exemplaire:

Sogliadatai. Offprint from Sovremennyie Zapiski (Paris), XLIV (November 1940). Nabokov’s copy; with stamp. The round purple stamp on the rear cover of this offprint in the French customs stamp, testifying to the fact that this item was brought to the United States in 1940.

Nabokov described this stamp in Speak Memory: It’s a circular imprint, in the ultimate tint of the spectrum – violet de bureau. In its center there are two letters R.F. meaning of course République Française. Other letters in lesser type running peripherally, spell Contrôle des Informations. However, it is only now, many years later, that the information concealed in my chess symbols which that control permitted to pass, may be, and in fact is, divulged.…”.

Informations complémentaires

Année

Auteur

Siècle

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Sogliadatai [The Eye]”

CONTACT

ADRESSE 1 rue de l’Odéon, 75006 Paris
MOBILE +33 (0) 6 18 08 13 98
TEL +33 (0) 1 42 22 48 09
FAX +33 (0) 1 42 84 09 69
MAIL asourget@hotmail.com
   librairie@ameliesourget.net
 
Plan d’accès

HORAIRES

LUNDI 10h – 13h / 14h – 18h
MARDI 10h – 13h / 14h – 19h
MERCREDI 10h – 19h
JEUDI 10h – 19h
VENDREDI 10h – 13h / 14h – 19h
SAMEDI 10h – 13h / 14h – 18h
 
Visite virtuelle de notre librairie