Plutarque
25 000 Autres devises

CONVERSION DU PRIX DE L’OUVRAGE

(taux de change mis à jour quotidiennement)

fermer

Plutarque
Les Œuvres Morales,
1606.

25, 000 

Catégories : , ,

Description

Précieux et rarissime exemplaire des Œuvres morales de Plutarque
dans la célèbre traduction d’Amyot,
conservé dans sa spectaculaire reliure en maroquin
aux armes de Jean de Richardot,
évèque d’Arras de 1602 à 1610.


 

Plutarque. Les œuvres morales, translatees de grec en françois, revues et corrigées en plusieurs passages par le translateur (Amyot). Comprises en deux Tomes, & enrichies en ceste derniere edition de Prefaces generales, d’amples Sommaires au commencement de chacun des Traittez, & d’Annotations…
Paris, Adrian Perier, 1606

2 tomes en 1 volume in-4 de (8) ff., 757 pp., (29) pp., (4) ff., 643 pp., (11) pp.
Maroquin rouge, double encadrement de frise dorée sur les plats, fleur et larges écoinçons aux angles, semé de larmes dorées couvrant entièrement les plats, et le dos, armoiries frappées or au centre des plats, dos à nerfs, filet or sur les coupes, roulette intérieure dorée, tranches dorées. Reliure de l’époque.

237 x 173 mm.

Belle édition des Œuvres morales de Plutarque traduite par Jacques Amyot, dédiée au roi Charles IX.

Amyot vint fort jeune à Paris suivre les cours publics du collège de France que François Ier venait de fonder.

Il a traduit en français toutes les œuvres de Plutarque dont on a dit avec raison qu’il avait fait un livre français.

Les pages qui relatent la fin de Démosthène, de Cicéron, de Thémistocle, de Pompée ou la fuite fatale d’Antoine sur les traces de Cléopâtre, ou encore les méditations de Marius devant les ruines de Carthage, sont dignes, dans leur composition dramatique, du plus noble art classique.

« Plutarque ne déclame jamais, mais séduit le lecteur par l’élévation morale et par l’humanité avec lesquelles il révèle le secret des grandes âmes ».

C’est grâce à Amyot que Plutarque est devenu le « bon Plutarque » et qu’il a été pour plusieurs générations un maître d’humanisme.

On se rappelle avec quelle ferveur Montaigne lisait Plutarque et il n’était pas le seul.

La connaissance de l’Antiquité à la fin du XVIe siècle, c’est au Plutarque d’Amyot qu’ils la devaient.

Mais les Œuvres de Plutarque sont aussi un monument de la langue française.

« Le charme du style, la pureté de la langue ne sont pas des moindres attraits pour ce livre.

Amyot fut un des créateurs de cette belle langue du XVIe siècle, originale et naïve, souple, abondante, colorée, naturelle, pittoresque et harmonieuse, et sa traduction, malgré quelques infidélités, n’a pas été effacée depuis et est restée comme un des plus beaux monuments de notre vieille littérature.

Elle a, dit Racine, dans le vieux style du traducteur, une grâce que je ne crois pas pouvoir être égalée dans notre langue moderne ».

Spectaculaire reliure aux armes de Jean de Richardot, évèque d’Arras de 1602 à 1610.

Provenance : Bibliothèque Portalier (1929, n°20) et Roger Peyrefitte (l, 1976, n°120).

Informations complémentaires

Année

Auteur

Siècle

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Les Œuvres Morales”

CONTACT

ADRESSE 1 rue de l’Odéon, 75006 Paris
MOBILE +33 (0) 6 18 08 13 98
TEL +33 (0) 1 42 22 48 09
FAX +33 (0) 1 42 84 09 69
MAIL asourget@hotmail.com
   librairie@ameliesourget.net
 
Plan d’accès

HORAIRES

LUNDI 10h – 13h / 14h – 18h
MARDI 10h – 13h / 14h – 19h
MERCREDI 10h – 19h
JEUDI 10h – 19h
VENDREDI 10h – 13h / 14h – 19h
SAMEDI 10h – 13h / 14h – 18h
 
Visite virtuelle de notre librairie