Racine. Andromaque.

CONVERSION DU PRIX DE L’OUVRAGE

(taux de change mis à jour quotidiennement)

fermer

Jean Racine
Andromaque,
1668.

Catégorie :

Description

Édition originale d’Andromaque, « l’un des chefs-d’œuvre de Racine »
jouée devant le roi et la reine le 17 novembre 1667.

 Exemplaire conservé dans son élégante reliure en maroquin rouge
réalisée par Tautz-Bauzonnet, au chiffre du Comte de Lurde.


 

Racine, Jean. Andromaque. Tragédie.
Paris, Claude Barbin, 1668.

In-12 de (6) ff., 93 pp., la dernière chiffrée par erreur 95 et (1) f. de privilège.
Maroquin rouge, triple filet à froid encadrant les plats, dos à nerfs orné d’un chiffre répété, double filet or sur les coupes, roulette intérieure dorée, tranches dorées, petite restauration angulaire à 1 f. sans aucune atteinte au texte (page 75 mal calée avec manque de quelques lettres). Reliure signée Trautz-Bauzonnet.

150 x 88 mm.

Rare édition originale du premier chef-d’œuvre de Racine.

Guibert, pp.28-34 ; Tchemerzine, V, 338 ; Brunet, IV, 1081-1082 ; Graesse, Trésor de livres rares et précieux, VI, 14 ; Rahir, Bibliothèque de l’amateur, 601 ; Catalogue Ruble, n°395.

Andromaque fut jouée pour la première fois le 17 novembre 1667 dans l’appartement de la reine par les comédiens de l’Hôtel de Bourgogne.

Le roi Louis XIV y assistait.

Andromaque constitue un tournant décisif dans la carrière de Racine.

C’est sa troisième pièce et son premier triomphe. La cour applaudit sans réserve et le public parisien laisse éclater son admiration.

Les spectateurs les plus âgés comparent le succès d’Andromaque à celui, énorme, qu’avait remporté Le Cid en 1637.

La nouveauté d’Andromaque fut vivement ressentie et la pièce connut un succès considérable :

On s’émerveilla devant la simplicité de l’action et la comparaison fut aussitôt faite entre la nouvelle conception du drame qu’impliquait la pièce et la conception cornélienne de la tragédie, c’était l’amour-passion qui faisait son entrée sur la scène française.

« C’est avec Andromaque que naît véritablement la tragédie racinienne. Qu’elle constitue, par-delà Alexandre, un retour au mythe, est la moindre de ses caractéristiques »
(Dictionnaire des Œuvres, Laffont-Bompiani).

« On fit une critique d’Andromaque en comédie intitulée La Folle querelle ou La Critique d’Andromaque par Subligny dans laquelle on accusait Pyrrhus de brutalité et d’être un malhonnête homme parce qu’il manquait de parole à Hermione », souligne Brossette.

L’Andromaque est la première pièce sur laquelle on ait fait une comédie critique.

Dans la première édition que Racine donna d’Andromaque il mit une préface qui répond aux critiques du personnage de Pyrrhus.

En 1673, Racine changea le dénouement de la pièce.

« Y eu-t-il jamais un sujet mieux choisi, mieux traité et aussi généralement applaudi que celui-ci, observe l’auteur du Dictionnaire Dramatique. Cependant quelle pièce n’a jamais été attaquée, critiquée, déchirée avec plus d’acharnement et de fureur ? Malgré l’envie, la malignité et la cabale, Andromaque a prévalu. »
(J. B. Baudrais, Petite bibliothèque des théâtres, XXVIII).

Il y eut donc la querelle d’Andromaque comme il y avait eu la Querelle du Cid.

« Pièce admirable dont le vice même est déguisé par le charme d’une poésie parfaite et par l’usage le plus heureux qu’on ait jamais fait de la langue française » (Voltaire).

Notre exemplaire, cité par Tchemerzine, provient du tirage B décrit par Picot et Tchemerzine :

il porte bien « sur le titre une corbeille de fruits et de fleurs reposant sur une tête d’ange ; on lit au bas du f. a3 recto : « vous ne pos-», et au bas du f. a4 recto : « Mais Madame » ; la page 71 est bien chiffrée. »

« Ce qui distingue essentiellement le premier tirage des deux autres, c’est que dans le premier tirage le titre courant du cahier C est composé de caractères identiques aux caractères du titre courant de tous les autres cahiers, alors que dans les tirages 2 et 3, les caractères du titre courant de ce même cahier C sont nettement plus gros que ceux des cahiers A, B et d.

La distinction entre les tirages 2 et 3 porte sur les feuillets préliminaires.

Dans le 2eme tirage, ces feuillets sont strictement les mêmes que ceux du premier tirage, alors qu’ils ont été réimprimés dans le troisième tirage, d’où certaines différences.

En réalité on voit qu’il ne s’agit pas de 3 tirages mais de 3 compositions de 2 tirages. » (Guibert).

Bel exemplaire de cette originale rare et recherchée de Racine finement reliée en maroquin rouge par Trautz-Bauzonnet au chiffre du Comte de Lurde.

Provenance : Bibliothèque Comte de Lurde et Ruble (chiffre et ex-libris).

VENDU

Informations complémentaires

Année

Auteur

Siècle

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Andromaque”

CONTACT

ADRESSE 1 rue de l’Odéon, 75006 Paris
MOBILE +33 (0) 6 18 08 13 98
TEL +33 (0) 1 42 22 48 09
FAX +33 (0) 1 42 84 09 69
MAIL asourget@hotmail.com
   librairie@ameliesourget.net
 
Plan d’accès

HORAIRES

LUNDI 10h – 13h / 14h – 18h
MARDI 10h – 13h / 14h – 19h
MERCREDI 10h – 19h
JEUDI 10h – 19h
VENDREDI 10h – 13h / 14h – 19h
SAMEDI 10h – 13h / 14h – 18h
 
Visite virtuelle de notre librairie