3 200 Autres devises

CONVERSION DU PRIX DE L’OUVRAGE

(taux de change mis à jour quotidiennement)

fermer

Sabatier, Robert
Le Roman d’Olivier,
1969.

3, 200 

Catégorie :

Description

Édition originale et tirage de tête
pour les 8 volumes du chef-d’œuvre de Robert Sabatier.

Magnifique ensemble en parfait état, en tirage de tête.


 

Sabatier, Robert. Le Roman d’Olivier.
Albin Michel, 1969-2007.

Soit 8 tomes en 8 volumes in-8 brochés, tels que parus.

213 x 138 mm et 235 x 150 mm.

Édition originale et tirage de tête pour les 8 volumes du chef-d’œuvre romanesque de Robert Sabatier:

Les Allumettes suédoises : l’un des 25 exemplaires numérotés sur vélin du Marais, seul grand papier ; exemplaire non coupé.

Trois sucettes à la menthe : l’un des 100 exemplaires numérotés sur vélin du Marais, seul grand papier ; exemplaire signé de la main de l’auteur et non coupé.

Les Noisettes sauvages : l’un des 100 exemplaires numérotés sur vélin du Marais, seul grand papier ; exemplaire signé de la main de l’auteur.

Les  Fillettes chantantes : l’un des 100 exemplaires numérotés sur vélin du Marais, seul grand papier ; exemplaire signé et non coupé.

David et Olivier : l’un des 100 exemplaires numérotés sur vélin du Marais, seul grand papier ; exemplaire signé de la main de l’auteur et portant un envoi autographe signé de l’auteur.

Olivier et ses amis : l’un des 60 exemplaires sur vergé blanc de Hollande Van Gelder Zonen, seul grand papier ; exemplaire non coupé.

Olivier 1940 : l’un des 20 exemplaires sur vergé pur chiffon de Hollande Van Gelder Zonen, premier grand papier ; exemplaire non coupé.

Les trompettes guerrières : l’un des 20 exemplaires sur vergé pur chiffon de Hollande Van Gelder Zonen, premier grand papier ; exemplaire non coupé.

« Cette autobiographie romancée est consacrée à l’enfance parisienne et à la jeunesse de l’auteur. David et Olivier retrace la vie insouciante du petit garçon auprès de sa mère, la belle mercière, et l’amitié qui le lie à David Zober, le fils du tailleur, dans le Montmartre d’autrefois. Mais Olivier se retrouve orphelin dans Les Allumettes suédoises. Il erre jour et nuit dans la rue et il en découvre la féérie. Sabatier ressuscite l’atmosphère villageoise des quartiers de cette époque, celui de la Butte en particulier. De nombreux personnages y sont campés, qui se fixent dans la mémoire : « Si la rue connaissait ses heures de fête, elle possédait aussi ses acteurs ». Puis Olivier est adopté par des oncle et tante plus riches, et nous le retrouvons dans Trois sucettes à la menthe, où il s’intègre dans cette famille bourgeoise. Il découvre une nouvelle existence auprès d’elle et pénètre dans de nouveaux quartiers : les Buttes-Chaumont, le canal Saint-Martin, les faubourgs, les boulevards avec leurs mystérieux passages. Après la ville, c’est la découverte de la campagne dans Les Noisettes sauvages, lors des vacances à Saugues, chez ses grands-parents paternels. Les mœurs, les légendes et les veillées exaltent le petit Parisien dont le grand-père est maréchal-ferrant. Olivier grandit et il est âgé de seize ans dans Les Fillettes chantantes. Il se partage entre son travail d’apprenti imprimeur et ses courses dans Paris, ses vacances en Touraine, à Montrichard et à Saugues. Il ne cesse d’être amoureux et flâne dans l’île Saint-Louis au quartier Latin ou à Montparnasse. Il lit beaucoup et écrit des vers. La plupart des personnages rencontrés au cours du cycle se retrouvent dans ce tome. C’est une fête de l’adolescence où se décèlent inquiétudes, contradictions et exaltations. Olivier se fait donc le messager d’un monde perdu et oublié dans cette œuvre où le lyrisme du romancier se manifeste dans de nombreuses pages, ainsi que son amitié pour les humbles, les déclassés et les originaux de toutes sortes » (Christine de Clinchamps, Dictionnaire des Œuvres).

Les innombrables lecteurs de son « roman d’Olivier » ont d’emblée reconnu en Robert Sabatier un écrivain populaire, au sens le plus généreux du terme. Dans ce cycle, l’auteur ne déserte jamais un réalisme solide fondé sur les souvenirs vécus. L’émotion directe y affleure sans insistance. Les personnages de Robert Sabatier fleurent l’authenticité, d’autant plus que l’auteur se veut la mémoire exacte d’une époque révolue.

Magnifique ensemble en parfait état, en tirage de tête d’un des grands succès romanesque de la seconde moitié du XXème siècle.

Informations complémentaires

Année

Auteur

Siècle

,

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Le Roman d’Olivier”

CONTACT

ADRESSE 1 rue de l’Odéon, 75006 Paris
MOBILE +33 (0) 6 18 08 13 98
TEL +33 (0) 1 42 22 48 09
FAX +33 (0) 1 42 84 09 69
MAIL asourget@hotmail.com
   librairie@ameliesourget.net
 
Plan d’accès

HORAIRES

LUNDI 10h – 13h / 14h – 18h
MARDI 10h – 13h / 14h – 19h
MERCREDI 10h – 19h
JEUDI 10h – 19h
VENDREDI 10h – 13h / 14h – 19h
SAMEDI 10h – 13h / 14h – 18h
 
Visite virtuelle de notre librairie