9 900 Autres devises

CONVERSION DU PRIX DE L’OUVRAGE

(taux de change mis à jour quotidiennement)

fermer

Vauban - [Le Chevalier Folard] - [Hermann] - [Surirey de Saint-Rémy]
Traité des mines,
1760.

9, 900 

Description

Bel et précieux manuscrit du Traité des Mines
orné de très nombreuses illustrations en coloris d’époque,
conservé dans son vélin du temps.


 

[Vauban]. [Le Chevalier Folard]. [Hermann, Jacob]. [Surirey de Saint-Rémy].
Traité des mines. Manuscrit.
Vers 1760.

In-4 de 124 ff., (1) f. bl.
Vélin souple de l’époque, traces d’attache, titre calligraphié sur le plat supérieur et au dos.
Reliure de l’époque.

250 x 195 mm.

Très bel et précieux manuscrit du Traité des mines rédigé à l’encre brune, en coloris d’époque.

Il est orné d’une très riche illustration comprenant des diagrammes rehaussés à l’aquarelle de couleur rose, verte, brune et grise.

Cet ouvrage manuscrit, écrit de plusieurs mains, rassemble les traités des grands ingénieurs, stratèges et hommes de guerre proches du roi Louis XIV : Surirey de Saint-Rémy, Vauban et le chevalier Folard.

Commissaire provincial de l’Artillerie de France, Surirey de Saint-Rémy (1645-1716) publiera ses « Mémoires d’artillerie », ouvrage détaillé qui servirait pendant plusieurs générations à la formation des officiers de l’artillerie française, dont Napoléon Bonaparte.

Dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, les profondes transformations de l’artillerie française révolutionnent cette arme. Il s’agit d’une succession de décisions ponctuelles et de progrès techniques.

En effet, au lendemain du traité des Pyrénées, le clan Le Tellier décide de faire de l’artillerie une arme à part entière, avec un matériel moderne servi par un personnel spécifique, bien formé et en nombre suffisant. Pendant trente ans, il s’attache à réaliser ce projet ambitieux mais nécessaire à la politique de conquête de Louis XIV. Comment mener une guerre essentiellement de siège sans une artillerie performante ?

A une époque où s’impose peu à peu l’idée que les officiers doivent recevoir un minimum de formation ; l’expérience seule ne suffit plus, Saint-Rémy souhaite rédiger un ouvrage utile à tout officier. Son livre doit être complet sans être surchargé par des connaissances inutiles. Sa démarche est donc avant tout celle d’un pédagogue et non celle d’un doctrinaire, ce qu’il revendique.

« Les livres d’art militaire ont une vocation à la fois théorique et pratique : le souci pratique va de paire avec cet intérêt pour le développement de la science caractéristique des Lumières.

Le mathématicien Guillaume Leblond (1704-1781) spécialisé dans l’art de la guerre rédige son Traité de l’attaque des places. Les illustrations de l’ouvrage se présentent sous la forme de planches en taille-douce.

Dans ce secteur spécialisé de l’art militaire les ouvrages doivent avoir une perspective pratique qui explique que l’on rencontre, à côté d’éditions imprimées des manuscrits souvent très soignés.

La mine, est un moyen d’attaque des places fortes grâce à la construction d’un système de galeries souterraines soutenues par des étais et creusées sous une enceinte fortifiée dont on sapera les fondations au moyen d’une charge de poudre : le but étant d’ouvrir une brèche dans la muraille pour permettre l’attaque de la place. La théorie des explosifs a été mise au point par Bélidor grâce à ses expériences en 1732 et 1753 et ces travaux furent repris par l’ingénieur Lefebvre. »
(N. Hacquebart-Desvignes, Les livres d’art militaires français au siècle des Lumières).

Vauban (1633-1707) écrira Le Traité des Mines.

Bel et précieux manuscrit du Traité des Mines orné de très nombreuses illustrations en coloris d’époque, conservé dans son vélin du temps.

Informations complémentaires

Année

Auteur

Siècle

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Traité des mines”

CONTACT

ADRESSE 1 rue de l’Odéon, 75006 Paris
MOBILE +33 (0) 6 18 08 13 98
TEL +33 (0) 1 42 22 48 09
FAX +33 (0) 1 42 84 09 69
MAIL asourget@hotmail.com
   librairie@ameliesourget.net
 
Plan d’accès

HORAIRES

LUNDI 10h – 13h / 14h – 18h
MARDI 10h – 13h / 14h – 19h
MERCREDI 10h – 19h
JEUDI 10h – 19h
VENDREDI 10h – 13h / 14h – 19h
SAMEDI 10h – 13h / 14h – 18h
 
Visite virtuelle de notre librairie