ConstantConstant
1 800 Autres devises

CONVERSION DU PRIX DE L’OUVRAGE

(taux de change mis à jour quotidiennement)

fermer

Benjamin Constant
Wallstein,
1809.

1, 800 

Catégorie :

Description

« N’est-ce pas être, dès 1809, le précurseur
d’une grande partie du drame romantique
» (Maurice Escoffier).

Édition originale de Wallstein,
le premier ouvrage littéraire de Benjamin Constant.

Bel exemplaire conservé dans sa fine reliure de l’époque.


 

Constant, Benjamin. Wallstein, tragédie en cinq actes et en vers, précédée de quelques réflexions sur le théâtre allemand, et suivie de notes historiques.
Paris, Genève, J. J. Paschoud, 1809.

In-8 de LII et 214 pp., (1) f.
Demi-veau brun glacé, dos lisse orné de filets dorés, tranches marbrées. Reliure de l’époque.

205 x 122 mm

Édition originale du premier ouvrage littéraire de Benjamin Constant.
Clouzot, 70 ; Escoffier, n°186.

« Préface importante et traduction très libre par B. Constant » (Clouzot).

Maurice Escoffier consacre une longue notice à cet ouvrage important dans l’histoire de la littérature romantique : « N’est-ce pas être, dès 1809, le précurseur d’une grande partie du drame romantique (…) Cette préface prend à la fois des allures de manifeste, avant Schlegel, et de prophétie prémonitoire quand elle prévoit les outrances du drame romantique (…) Wallstein reste, au point de vue de la doctrine théâtrale, un manifeste de liaison entre le passé et l’avenir très proche ».

Éloigné de Paris avec Mme de Staël sur l’ordre de Napoléon en 1803, Benjamin Constant passe en Allemagne. À Weimar, il rencontre Friedrich von Schiller et Johann Wolfgang von Goethe.

Pendant l’écriture de Wallstein commencée dès 1807, il vivait une rupture passionnée et houleuse avec Germaine de Staël.

« Constant quittait Mme de Staël, puis revenait auprès d’elle, tergiversant toujours et reculant la rupture. Quelle fut la part de collaboration de Mme de Staël ? Peut-être quelque part dans la Préface » (Escoffier).

« Les lectures n’ont pas manqué, qui ont recherché une dimension autobiographique dans Wallstein. Selon Jean-Pierre Perchellet, par exemple, la tragédie, écrite en une période de crise aiguë, est un instrument pour s’innocenter et s’autojustifier de son intention de rompre avec Mme de Staël » (F. Vitale).

« De Benjamin Constant c’est le psychologue, l’analyste impitoyable de l’âme et de la vie passionnelle, l’ironique écorché vif de l’amour, bref, l’homme avec toutes les faiblesses et tous les élans, mais avec toute la sincérité et avec le culte profond des lettres qui apparaîtra au travers de l’œuvre d’un de nos meilleurs, sinon de nos plus grands écrivains » (Talvart).

Bel exemplaire conservé dans son élégante reliure de l’époque.

Provenance : bibliothèque Auguste Lambiotte, avec ex-libris.

Homme politique belge libéral et bruxellois francophone, Auguste Lambiotte (1862-1920) fut le fondateur de La Réforme. Il fut élu conseiller communal de Schaerbeek et sénateur de l’arrondissement de Bruxelles.

Informations complémentaires

Année

Auteur

Siècle

CONTACT

ADRESSE 1 rue de l’Odéon, 75006 Paris
MOBILE +33 (0) 6 18 08 13 98
TEL +33 (0) 1 42 22 48 09
FAX +33 (0) 1 42 84 09 69
MAIL asourget@hotmail.com
   librairie@ameliesourget.net
 
Plan d’accès

HORAIRES

LUNDI 10h – 13h / 14h – 18h
MARDI 10h – 13h / 14h – 19h
MERCREDI 10h – 19h
JEUDI 10h – 19h
VENDREDI 10h – 13h / 14h – 19h
SAMEDI 10h – 13h / 14h – 18h
 
Visite virtuelle de notre librairie